A 25 ans, la vitrine Innov’SpaceToujours présente, malgré la digitalisation du Salon

C ette année, malgré le contexte particulier, quelque 70 candidatures ont été déposées. Parmi celles-ci 26 se sont vues récompenser d’une ou deux étoiles. En voici un échantillon non-exhaustif.

Notons que pour le quart de siècle de l’opération, le jury a réalisé une rétrospective des produits, équipements et services primés depuis 1995, visible sur le site du salon : www.space.fr.

Une mélangeuse autonome

Du côté du secteur bovin, une nouveauté était attendue, la mélangeuse autonome Aura de Kuhn qui glane au passage une étoile.

L’innovation cumule l’ensemble des fonctions de chargement, de désilage, de pesée, de mélange, de distribution et de repousse-fourrages. Elle permet ainsi à l’éleveur de disposer d’une solution d’alimentation de précision complètement autonome du silo à l’auge. Le dispositif de chargement permet le désilage directement au silo pour les ensilages ou encore directement dans les stocks de fourrages longs.

D’une capacité de 3 m3, elle permet la multidistribution au fil de la journée afin d’apporter régulièrement une ration fraîche depuis les silos (impacts « bien-être » et performances des animaux).

L’ensemble des organes de la machine ont été dimensionnés afin d’assurer l’alimentation du troupeau avec un coût d’usage très faible.

Le guidage à l’extérieur des bâtiments est réalisé par GPS RTK couplé à l’odométrie et à l’intérieur par Lidar couplé à l’odométrie.

La motorisation diesel de 42 kW peut être associée à l’hybridation offrant ainsi en mode distribution, le silence de fonctionnement et le zéro émission.

D'une capacité de 3 m
3
,l’Aura de Kuhn permet la multidistribution au fil de la journée afin d'apporter régulièrement aux animaux une ration fraîche depuis les silos.
D'une capacité de 3 m 3 ,l’Aura de Kuhn permet la multidistribution au fil de la journée afin d'apporter régulièrement aux animaux une ration fraîche depuis les silos.

Centrale Hydraulique grand angle de braquage sur pailleuse trainée

La centrale hydraulique « Agility » est disponible sur la pailleuse trainée Vulcano. Elle est positionnée sur le 3e point arrière du tracteur. Son positionnement doit permettre un très grand angle de braquage ainsi que la possibilité de pailler pendant une phase de manœuvre en toute sécurité. La centrale étant toujours alignée au tracteur, le cardan reste dans une position optimale durant les manœuvres. Sa conception évite tous risques d’interférences entre le cardan d’une part et les roues arrières et les bras de relevage d’autre part. Les casses mécaniques et les accidents sont donc évités. Même en braquant à 82º, le cardan reste toujours aligné au tracteur.

La centrale diminue les efforts liés à l’arrêt et à la mise en route de la prise de force et facilite l’attelage/dételage de la pailleuse sans la déconnecter du tracteur. Agility apporte de la polyvalence à son utilisateur : elle est dissociée de la pailleuse afin d’augmenter les possibilités d’utilisation avec d’autres engins porteurs.

La centrale hydraulique «Agility» est positionnée sur le 3
e
 point arrière du tracteur pour permettre un très grand angle de braquage ainsi que la possibilité de pailler pendant une phase de manœuvre en toute sécurité.
La centrale hydraulique «Agility» est positionnée sur le 3 e point arrière du tracteur pour permettre un très grand angle de braquage ainsi que la possibilité de pailler pendant une phase de manœuvre en toute sécurité.

Une case « trois en un »

La case WeanTek, développée par I-Tek permet une évolution vers du sevrage sur place. Cette innovation associe l’avantage d’une case large pour le bien-être de la truie et une case post sevrage adaptée aux porcelets.

La case évolue en trois phases : truie bloquée pour la mise bas, truie libre après mise bas, puis case sans la truie mais avec les porcelets pour le post sevrage. L’objectif est de favoriser la croissance des animaux, en réduisant le stress du sevrage. Le nettoyage ainsi que les interventions humaines y sont réduits. Le tubulaire simple et robuste s’efface complètement et permet une exploitation maximale de la surface disponible dans la case. La manipulation des bas flancs est ergonomique, grâce à des points de rotation équilibrés. Les verrouillages en partie haute et basse sont directs sans outillage spécifique nécessaire.

Cette innovation qui a reçu la mention deux étoiles permet de répondre aux attentes sociétales du bien-être animal, environnementales et salariales. Cette case peut s’adapter aux bâtiments neufs comme à la rénovation.

La case WeanTek associe l'avantage d’une case large pour le bien-être de la truie et une case post sevrage adaptée aux porcelets.
La case WeanTek associe l'avantage d’une case large pour le bien-être de la truie et une case post sevrage adaptée aux porcelets.

Une Béquille Dynamic

La béquille Dynamic Krone sur faneuses Vendro a reçu une étoile pour apporter à la fois de la sécurité à l’éleveur mais aussi de la longévité pour son matériel.

Unique sur le marché et brevetée, la béquille permet de dételer la faneuse Vendro sur 3 points fixes une fois la béquille dépliée. Ainsi en cas de fausses manœuvres à l’attelage ou au dételage, il n’y a pas de risque que la faneuse coince l’utilisateur contre le tracteur, ou qu’un utilisateur soit blessé en passant derrière.

Autre avantage, les 2 roues centrales de la faneuse ne touchent plus le sol et donc ne supportent plus le poids de la faneuse pendant 11 mois de l’année comme c’était le cas jusque-là. C’est un gain de temps à la reprise de la saison de fenaison mais aussi une économie substantielle puisque le risque de craquelage ou de crevaison des roues est faible.

Enfin, la faneuse pourra ainsi être dételée en position repliée sans risques, ce qui peut permettre de lui trouver aisément une place à l’abri pour l’hiver mais aussi d’en libérer davantage pour du fourrage par exemple.

Une case à veau mobile

Pionnier dans le logement du veau, la société Calfotel a souhaité innover en présentant un produit alternatif aux éleveurs souhaitant élever les veaux à l’intérieur des bâtiments : les Open Top premium single & duo. Ces deux produits permettent une gestion des veaux en bâtiment sur un plancher caillebotis sur roues. L’avantage ? Un déplacement facile de la case, un nettoyage et une commodité complète du système.

Réalisée en parois PVC, avec un plancher caillebotis facile à nettoyer, l’open top premium est plus spacieuse que sa petite sœur déjà sur le marché. Le système double est utilisé pour les élevages importants qui arrivent à grouper les vêlages afin d’obtenir des lots importants d’animaux en bâtiments.

L’ensemble de ces deux produits est fabriqué en polyéthylène de qualité qui se nettoie parfaitement à l’eau, et se désinfecte dans les meilleures conditions afin d’obtenir un logement sain pour les nouveaux animaux logés à l’intérieur.

Les Open Top premium single & duo de Calfotel permettent une gestion des veaux en bâtiment sur un plancher caillebotis sur roues.
Les Open Top premium single & duo de Calfotel permettent une gestion des veaux en bâtiment sur un plancher caillebotis sur roues.

Support de seaux à lécher

Le Fixo Quattro, développé par Nutrilac-La Gee – Cosnet, est un mobilier d’élevage destiné à supporter des compléments alimentaires sous forme de seaux à lécher pour les bovins. Il permet d’organiser une « offre léchage » adaptée à la taille du troupeau et suffisante pour des lots jusqu’à 60 animaux.

En positionnant les seaux à une hauteur optimale, la structure va éviter les souillures par les déjections et le piétinement des seaux. Il va ainsi sécuriser la consommation des produits pour assurer leur bonne efficacité pour la complémentation minérale ou alimentaire selon les formules et ainsi atteindre leur objectif zootechnique. Les constructeurs observent une consommation plus régulière et supérieure d’environ 30 % par rapport à des seaux à lécher posés au sol.

Le produit est une pièce en résine de polyéthylène rotomoulée qui est destinée à supporter 4 seaux à lécher de 20 à 25 kg chacun ou 4 bassines de 10 à 15 kg chacune. Il pèse 27 kg et mesure 95 cm x 95 cm sur sa base sur 62 cm de haut. Il est facilement maniable par une personne seule et il rentre dans le coffre de tous les véhicules utilitaires.

Support de faisceau trayeur

Le Balance Arm, de Sac France, est un bras mobile, qui soutient les tuyaux à lait et de pulsation. Il diminue le poids de l’ensemble faisceaux de traite/tuyauterie caoutchouc. Il se déplace avec la vache et n’interfère pas dans le travail du trayeur pendant la traite. C’est un ensemble en acier inoxydable qui se déplace librement vers le haut, le bas et sur les côtés.

Les axes de recherche ont été :

– une conception mécanique simple permettant un travail dans un environnement sûr et ergonomique, faciliter les conditions de travail pour le trayeur ;

– le balance arm SAC assure un positionnement optimal du faisceau trayeur en s’assurant que le poids sur chaque trayon soit identique.

Le faisceau trayeur est parfaitement équilibré sous la vache, un ensemble mobile maintient le tuyau à lait en position, celui-ci est guidé à travers la technologie. Les vaches sont traites rapidement et correctement. La diminution du poids du faisceau sur les mamelles assure un meilleur confort à la vache.

Le Balance Arm,  de Sac France, est un bras mobile,  qui soutient les tuyaux à lait et  de pulsation, diminuant ainsi le poids de l'ensemble faisceaux de traite/tuyauterie  caoutchouc.
Le Balance Arm, de Sac France, est un bras mobile, qui soutient les tuyaux à lait et de pulsation, diminuant ainsi le poids de l'ensemble faisceaux de traite/tuyauterie caoutchouc.

Conditionneuse à yaourt extrêmement polyvalente

L’Axia1800 de Condinov a remporté deux étoiles pour cette édition. C’est une conditionneuse à yaourts pour pots en plastique, carton et verre. Elle permet d’utiliser plusieurs tailles de pots (jusque 500ml). Ses principaux atouts sont son NEP intégré (lavage du circuit sans démontage), ses trémies en position basse, son pilotage intuitif sur écran tactile et sa connexion pour une prise en main à distance. Une centaine d’exemplaires sont actuellement en service dans toute la France. Aujourd’hui elle est reconnue comme l’une des conditionneuses les plus fiables du marché avec un excellent rapport qualité/prix.

L’outil peut dorénavant utiliser des pots empilables en carton et en plastique mais aussi des pots non-dépilables en verre sur une même machine. Le point fort de cette innovation est la simplicité pour passer d’un type de pot à un autre. Ceci prend moins de 5 minutes. Cette conditionneuse compacte permet donc de lancer plusieurs gammes de produits avec un investissement limité. De plus elle est évolutive. Il est possible de la faire évoluer vers d’autres types de pots même si ceci n’est pas prévu au début du projet.

L’Axia 1800, proposée par Condinov permet de lancer plusieurs gammes de produits avec un investissement limité.Elle est en outre évolutive.
L’Axia 1800, proposée par Condinov permet de lancer plusieurs gammes de produits avec un investissement limité.Elle est en outre évolutive.

Le coup de coeur du jury

Parmi toutes ces innovations, une seule a remporté trois étoiles, le coup de coeur du jury : la machine Soc d’Orvia. Celle-ci permet d’ovosexer le canard mulard.

Il y a 25 ans, a firme a identifié un phénotype particulier résultant des mécanismes naturels d’évolution des espèces. En effet, à leur naissance, les canetons d’un jour Mulard Orvia sont dits « autosexables » : l’identification de leur sexe se fait à partir de la couleur de leurs yeux, rouge pour la femelle et noire pour le mâle.

Impliquée dans la filière foie gras, elle a entrepris des travaux de recherche sur le « sexage dans l’œuf » du canard mulard à partir de ce dimorphisme sexuel. Ceux-ci ont abouti à la machine SOC (Sexage dans l’Œuf de Canard), permettant de distinguer les mâles des femelles à la couleur de l’œil de l’embryon, à travers la coquille, de manière précoce, fiable et rapide. Ce procédé non invasif permet de préserver l’intégrité de l’œuf. Cette innovation 100 % bien-être animal, et fiable à 95 %, évite ainsi l’éclosion de femelles Mulard qui ne seraient pas commercialisées.