Colza d’hiver: le calme du côté des insectes, mais attention aux limaces!

Les pluies tant attendues sont survenues et vont donner un coup de fouet salutaire aux cultures.
Les pluies tant attendues sont survenues et vont donner un coup de fouet salutaire aux cultures. - Cepicop

La météo automnale s’est rapidement installée avec la fraîcheur des températures et des pluies abondantes, en contraste avec la météo estivale très chaude et très sèche.

Au 29 septembre, tous les stades des plantules sont observés. Les levées irrégulières sont également bien visibles.

La majorité des colzas se trouvent entre 3 et 5 feuilles ; les plus avancés sont à 6-7 feuilles et développent leur feuillage, en contraste avec les cultues en cours de levée, à la suite du retour de pluies après la sécheresse de longue durée. Les champs les plus tardifs sont à 1-2 feuilles, voire cotylédons. La germination des semences fera apparaître prochainement de nouvelles levées.

Les semis précoces sont les plus beaux car ils ont bénéficié d’un bon départ dont les autres n’ont pas bénéficié, à cause de la sécheresse. Reste à voir ce qu’octobre leur réservera.

Les captures d’insectes dans les pièges ont été maigres au cours de la semaine dernière (de 0 à 10 altises). Seuls quelques bassins ont piégé plus de 25 grosses altises : Pailhe (42), Spy (34), Denée (28) et Chièvres (25).

Aucune altise n’a été observée le lundi 28 septembre sur les plantes bien mouillées. Les morsures d’altises sont toujours visibles sur les plantes avec une légère progression liée sans doute aux températures élevées de la semaine dernière.

Les pucerons ont été observés dans 2 champs sur 31 faisant l’objet d’un suivi. Les fortes pluies ne leur sont pas favorables.

Quelques morsures de limaces sont signalées, surtout en bordure de champ.

Les pluies ont également favorisé le développement des repousses de céréales, à éliminer dès que possible à l’automne pour éviter la concurrence avec le colza.

Christine Cartrysse

, Cepicop

Michel De Proft

, Cra-w