8 conseils pour des révisions efficaces quand on s’y prend à la dernière minute

Plutôt que de vouloir apprendre la matière par coeur, mieux vaut d’abord la comprendre.
Plutôt que de vouloir apprendre la matière par coeur, mieux vaut d’abord la comprendre. - © Bruno D’Alimonte / Le Soir

Les périodes de blocus sont toujours des périodes délicate pour les étudiants, surtout s’ils suivent une période de fêtes, synonyme de premier blocus de l’année. Ne sont pas rares les étudiants qui n’ont pas eu le temps de « bosser » certains examens. Êtes Vous vous y prenez en dernière minute ?

Pas besoin de boire des litres de café ou de boissons énergisantes ni de faire nuit blanche. Dominique Duchâteau, conseillère pédagogique à l’Université de Liège, livre ses conseils pour une étude rapide et efficace.

1. Revoir l’ensemble de la matière du cours

Utilisez la table des matières pour cibler les révisions importantes, à savoir ce qui semblait essentiel pour le professeur ou ce que vous n’avez pas bien compris.

2. Utiliser d’anciens examens

N’hésitez pas à utiliser les questions des anciens examens ou, encore, les exemples de questions donnés aux cours pour vous faire une idée du type de questions qui seront posées.

3. Éviter le « tout par cœur »

Vous n’avez plus le temps de tout étudier par cœur ? Essayez plutôt de comprendre la matière.

Faites des liens entre différents points du cours pour mieux les mémoriser.

4. Rester actif

C’est important. Il ne faut pas se contenter de ne faire que des relectures de la matière, c’est fatigant. Favorisez les repères visuels, faites des schémas avec des couleurs. Cela permet de bien faire travailler la mémoire et surtout, ça aide à rester concentré. En restant actif, on est plus efficace.

5. Se réexpliquer la matière

Récitez la matière en vous l’expliquant pour voir où ça va et où ça ne va pas.

Faites appel à des amis pour pouvoir vous poser des questions l’un à l’autre.

6. Éviter les nuits blanches

Contrairement à ce que l’on peut penser, les nuits blanches n’aident pas du tout à mémoriser. Au contraire, vous serez fatigué pour votre examen le lendemain donc vous serez moins efficace. Avec la fatigue, vous pouvez avoir du mal à comprendre les questions et répondre de façon non cohérente ou non structurée.

7. Faire le tri dans ses examens

Avec le décret paysage, les étudiants en première année sont obligés de se présenter à tous les examens. Dans ce cas, si vous n’avez pas eu le temps d’étudier, soyez stratégique. La réussite dépend aujourd’hui surtout de l’accumulation de crédits. Si vous avez de trop gros examens et qu’il n’est plus possible de tous les étudier, faites un tri parmi ceux-ci. Rendez-vous à l’examen pour lire les questions et capter le maximum d’informations sur les attentes du professeur. Vous pourrez repasser ces examens en seconde session.

8. Donner le tout pour le tout

Vous êtes nombreux à vous rendre à un examen en pensant ne pas pouvoir y arriver, c’est le stress qui parle. Il faut y aller, et donner le tout pour le tout. Le plus important, c’est d’essayer !

Margot Meurisse