«Notre belle forêt wallonne est malade, il faut agir», alertent les Propriétaire ruraux de Wallonie

«Quelles réponses proposent l’Europe et la Wallonie pour garantir une forêt européenne et wallonne en bonne santé dans les décennies à venir ? Où en sommes-nous et vers où allons-nous ?» NTF proposera un échange d’idées sur cette thématique majeure lors d’une conférence organisée le jeudi 15 octobre à La Bruyère.
«Quelles réponses proposent l’Europe et la Wallonie pour garantir une forêt européenne et wallonne en bonne santé dans les décennies à venir ? Où en sommes-nous et vers où allons-nous ?» NTF proposera un échange d’idées sur cette thématique majeure lors d’une conférence organisée le jeudi 15 octobre à La Bruyère. - M. de N.

En deux ans, les producteurs de bois wallons, tant publics que privés, ont perdu près de 150 millions € rien qu’avec la crise des scolytes. « Pour restaurer les peuplements forestiers qui ont été perdus ces trois dernières années, il sera nécessaire de replanter au minimum 15 millions d’arbres. Cela représente un budget qui dépasse 30 millions € si on tient compte des préparations de terrain et de l’entretien des plantations », estime NTF.

L’enjeu aujourd’hui est double : sauver notre...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct