De la céréale panifiable au pain bio, une nouvelle filière portée par huit partenaires

Les blés d’hiver Moschus et Arminius et le blé d’été Feeling ont été sélectionnés  dans le cadre du projet pour leur bonne teneur en protéines.
Les blés d’hiver Moschus et Arminius et le blé d’été Feeling ont été sélectionnés dans le cadre du projet pour leur bonne teneur en protéines. - Colruyt

En collaboration avec cinq agriculteurs bio, le Moulin d’Audernarde et la boulangerie Atelier du Pain, Colruyt Group met en place une nouvelle filière belge pour le blé panifiable bio. Les huit partenaires s’engagent à cultiver du blé bio de qualité, qui pourra ensuite être transformé en pain bio 100 % belge. Dès l’automne 2021, celui-ci sera proposé à la vente dans les 31 magasins et le webshop de Bio-Planet, la chaîne de magasins bio du groupe Colruyt.

Via cette initiative, le distributeur entend, d’une part, soutenir le secteur belge du blé panifiable bio et, d’autre part, élargir l’assortiment de produits belges de ses magasins.

12 ha de surface, pour 55 t de blé panifiable

Afin de faire de cette nouvelle filière un succès, les huit partenaires sont soutenus par l’institut de recherche flamand Inagro. En concertation avec Lieven Delanote, chef de culture auprès de l’institut, plusieurs variétés de blé ont été sélectionnées. Les blés d’hiver Moschus et Arminius et le blé d’été Feeling ont été sélectionnés dans le cadre du projet pour leur bonne teneur en protéines. « Ces variétés seront suivies de près et nous partagerons les connaissances acquises avec l’ensemble du secteur du blé », ajoute M. Delanote.

Les cinq cultivateurs bio, qui sont implantés un peu partout en Belgique, ont semé un total de 12 ha de blé panifiable. Ils espèrent récolter près de 55 t de blé en août. Une fois le blé récolté, il sera envoyé au Moulin d’Audenarde qui le moudra en farine bio belge. La boulangerie Atelier du Pain produira les pains qui seront ensuite commercialisés dans les magasins Bio-Planet.

« Nous prévoyons de produire trois types de pain au levain bio et décidons actuellement avec l’Atelier du Pain lesquels proposer en magasin. À plus long terme, nous entendons certainement agrandir l’assortiment de pain belge dans nos rayons, puisqu’il s’agit de l’objectif principal de cette nouvelle filière. »

Et d’ajouter : « La force de ce partenariat vient du fait que chaque acteur s’en tient à son métier. Les partenaires ont conclu à l’avance des accords clairs en matière de volumes, qualité et prix. La participation de Bio-Planet, en tant que dernier maillon de la chaîne, fournit l’oxygène nécessaire aux agriculteurs, au meunier et au boulanger. » La nouvelle filière assure non seulement une garantie de débouchés pour chacune des parties impliquées, mais devrait également donner un coup de fouet au secteur belge du blé bio et convaincre d’autres producteurs d’opter pour des variétés panifiables.