La production de céréales inférieure aux besoins

La Fao prévoit  une récolte de blé  de l’ordre de  776,7 millions  de tonnes en 2021.
La Fao prévoit une récolte de blé de l’ordre de 776,7 millions de tonnes en 2021.

La FAO prévoit à présent que 776,7 millions de tonnes de blé seront récoltées en 2021 et que la hausse des rendements prévue en Europe de l’Est et en Australie devrait compenser la baisse de la production à laquelle on s’attend, compte tenu des conditions météorologiques et de la diminution des superficies plantées au Canada et en Fédération de Russie.

Les prévisions concernant la production mondiale de céréales secondaires s’établissent à présent à 1 504 millions de tonnes, les récoltes mondiales de sorgho et d’orge devant croître plus rapidement que celles de maïs.

On table à présent sur une production mondiale de riz de 50 millions de tonnes, un nouveau record qui s’explique principalement par un regain d’optimisme en ce qui concerne la récolte principale de l’Inde.

Par ailleurs, il est à présent prévu que l’utilisation mondiale de céréales en 2021-2022 s’établisse à 2 811 millions de tonnes, soit une hausse de 1,8 % par rapport à la campagne précédente qui est principalement due à l’importante augmentation prévue de l’utilisation de blé dans l’alimentation du bétail, une tendance qui s’explique en partie par les prix élevés des céréales secondaires.

Par conséquent, le rapport stocks/utilisation des céréales au niveau mondial en 2021-2022 devrait s’établir à 28,4 %, un niveau en baisse par rapport aux 29,2 % de l’année dernière, mais qui reste globalement satisfaisant.

Le Bulletin comprend également les dernières prévisions concernant les échanges mondiaux de céréales, qui devraient se contracter de 0,3 % en glissement annuel et s’établir à 473,2 millions de tonnes, en grande partie du fait de la baisse des échanges d’orge et de maïs attendue.

Le direct

Le direct