Betteraves sucrières: face aux gelées, vérifiez les fixations des bâches

Dans les conditions attendues, un bâchage Toptex suffit. Aucun surbachâge  n’est actuellement nécessaire.
Dans les conditions attendues, un bâchage Toptex suffit. Aucun surbachâge n’est actuellement nécessaire. - J.V.

Dans ce contexte, l’Institut royal belge pour l’amélioration de la betterave recommande de vérifier les fixations des bâches Toptex. Celle-ci permet de protéger les betteraves par des températures négatives modérées.

Les bâches sont idéalement fixées mécaniquement au disque à la base du tas. Autrement, on veillera à ne jamais utiliser de la terre comme lest. En cas de gel, il sera très difficile de séparer les bâches Toptex de la terre gelée.

Il n’est actuellement pas recommandé de surbâcher les tas de betteraves avec des jupettes ou des bâches plastiques.

D’après un message de l’Irbab,

le 20 décembre