Accueil Echo des entreprises

ValoTerra, le monograine électrique selon Monosem

Le constructeur français révolution sa gamme de semoirs de précision en dévoilant un modèle doté d’une alimentation 100 % électrique. De quoi accroître la qualité et la vitesse de travail, annonce-t-il.

Temps de lecture : 2 min

Monosem dévoile un nouveau type de semoir doté, d’une part, d’une alimentation électrique (tension : 56 V) et, d’autre part, d’un nouveau boîtier de distribution. La combinaison des deux permettrait de gagner 2 km/h par rapport au reste de sa gamme Monoshox, sans pour autant qu’une vitesse de travail soit annoncée.

De 6 à 12 rangs

La distribution des semences repose toujours sur le principe de l’aspiration. Toutefois, le nouveau boîtier conférerait davantage de précision à l’implantation. Un système de disques à changement rapide fait son apparition afin de passer rapidement d’une semence à l’autre, sans perte de précision. Selon le constructeur, le passage d’une culture à l’autre requiert moins d’une minute par rang grâce à ce système.

Le ValoTerra est également doté d’un nouvel élément semeur faisant appel à des double disques ouvreurs de très grand diamètre (450 mm). Ces derniers garantiraient une capacité de pénétration accrue tout en limitant les projections de terre. Des roues de jauge du même diamètre leur sont associées. En parallèle, les réglages de chaque organe du système de mise en terre sont regroupés pour plus d’efficacité.

À noter : deux châssis différents sont disponibles, à choisir selon les pratiques de la ferme (labour ou non labour), pour un nombre de rangs compris entre 6 et 12 et une capacité de trémie de 70 l par élément.

FertiSmart et MicroSmart

Ce nouveau venu reçoit un nouveau dispositif de fertilisation FertiSmart, caractérisés par ses rouleaux à augets. Entraînés électriquement indépendamment l’un de l’autre, ils distribuent une large gamme d’engrais et permettent de varier les doses rang par rang. Le micro-granulateur MicroSmart, nouveau lui aussi, est muni d’un doseur par rang et de deux voies d’application.

Coté électronique, le semoir dispose bien entendu de fonctionnalités Isobus telles que le contrôle de sections et la modulation de densité de semis. Son logiciel de pilotage et de suivi des opérations a été revu par la même occasion. S’y ajoute l’application Monosem Plus permettant, notamment, de contrôler chaque boîtier du semoir via un smartphone.

Documentation, alertes de maintenance, enregistrements des chantiers… s’opèrent désormais via l’Operations Center de John Deere, signe que la maison mère entend apporter sa pierre à l’édifice Monosem.

Le ValoTerra sera disponible en série limitée pour la saison 2023.

A lire aussi en Echo des entreprises

Distritech ajoute Bednar à son portefeuille

Echo des entreprises Les outils de travail du sol faisaient défaut au catalogue Distritech depuis que Lemken ait décidé de voler de ses propres ailes en Belgique. En s’associant avec le constructeur tchèque Bednar, l’importateur belge comble ce manque mais étend également son offre avec des semoirs de grandes largeurs, des herses et des bineuses.
Voir plus d'articles