Toyota dit oui au Diesel vert

Toyota dit oui au Diesel vert

Les Toyota Land Cruiser et Hilux fabriqués à partir du premier trimestre de 2023 vont être rendus compatibles avec le gasoil HVO100 (huile végétale hydrotraitée), un carburant non fossile fabriqué à partir de sources 100 % renouvelables telles que les huiles de cuisson usagées. Ils rejoindront ainsi l’utilitaire léger Proace.

La principale modification technique consiste en un ajustement du système d’injection de carburant. Le HVO100 étant moins dense que le gasoil standard, il faut prévoir une augmentation des quantités injectées. Cette modification n’affecte toutefois pas la capacité du véhicule à fonctionner avec du carburant classique. Mieux, l’utilisation du HVO100 et l’ajustement du système d’injection entraînent une légère augmentation de la puissance maximale du moteur.

Le HVO100 répond à la norme de qualité européenne EN 15940 pour le Diesel paraffinique. Il a un indice de cétane (c80) plus élevé que le Diesel standard et a une teneur en soufre et en aromatiques plus faible. Il est fabriqué à partir d’huile végétale (palme, colza) ou de matières premières à base de déchets (par exemple, l’huile de cuisson usagée).

Les pompes à carburant HVO100 sont de plus en plus courantes dans les stations-service en Europe, avec environ 1.000 pompes déjà utilisées en Belgique, au Danemark, en Finlande, en Estonie, en Lettonie, en Lituanie, en Norvège, aux Pays-Bas et en Suède. Parallèlement à l’augmentation du nombre de clients qui optent pour le HVO100, la production augmente, avec l’ambition d’atteindre 15,5 millions de tonnes d’ici 2030, contre environ 4 millions de tonnes produites actuellement par an.

Le direct

Le direct