La Foire des retrouvailles

La Foire des retrouvailles

Après une si longue absence, toutes les interrogations étaient permises… La Foire de Libramont allait-elle attirer les foules ? Les plus optimistes en étaient certains, les plus pessimistes se demandaient si pareil événement trouverait encore sa place dans le calendrier.

Pour les organisateurs, qu’importe ! Malgré les difficultés rencontrées pour relancer la machine après deux annulations successives, la Foire serait à nouveau le « grand rendez-vous des agriculteurs ». Et ce ne sont pas les quelques soucis techniques survenus sur le champ de foire, à la veille de l’ouverture, qui ont altéré leur enthousiasme.

D’enthousiasme, il en était d’ailleurs question le 29 juillet, quelques heures à peine après l’arrivée des premiers visiteurs et ce, durant toute la durée de la Foire. À travers les allées, seuls régnaient la bonne humeur, le plaisir de se retrouver, la joie de partager une discussion, le bonheur de fouler les rings de concours… Bref, il flottait comme un sentiment de légèreté, partagé par tout un chacun déambulant sur le plateau libramontois, mais aussi par les exposants.

Ces derniers, ou du moins la majorité d’entre eux, se montraient d’ailleurs satisfaits à l’issue de l’événement. Certes, les pénuries de matériels ont parfois contrecarré leur plan, les empêchant d’exposer telle ou telle machine, mais les retrouvailles ont été riches et agréables. Eux aussi avaient besoin de retrouver leurs clients dans une ambiance détendue et conviviale.

S’ils n’étaient pas déçus pour autant, certains s’attendaient néanmoins à faire davantage de rencontres. La moisson terminée, ou presque, leur laissait présager des résultats supérieurs à ceux finalement obtenus.

Outre l’ambiance, la fréquentation est à épingler : 198.932 visiteurs ont pris part à l’événement, soit légèrement plus qu’en 2019 (198.051) mais moins qu’en 2018 (203.852). Jean-François Piérard et Natacha Perat, respectivement président et directrice de la Foire, se montraient d’ailleurs satisfaits de ces chiffres, plus qu’honorables après deux années d’annulation.

Ce cru 2022, placé sous le signe des retrouvailles, s’est prolongé en forêt de Bertrix par les journées Demo Forest. Un autre décor mais une ambiance similaire, partagée par 37.763 professionnels et passionnés de la filière bois, de la graine à la planche.

Chiffres à l’appui, ces deux événements nous montrent, si cela était encore nécessaire, que les acteurs des mondes agricole et forestier ont plus que jamais besoin de se rencontrer et de partager leur profession et leurs passions entre eux et avec le grand public. De tels rendez-vous y contribuent, pour le plaisir de toutes et tous.

J. Vandegoor

Le direct

Le direct