Accueil Elevage

À 35 ans, le Space vit à l’heure du défi climatique

Le Space vit ses 35 ans dans un contexte marqué par des changements très rapides et radicaux sur les plans géopolitiques, sanitaires, climatiques, et par conséquent économiques. Ces trois jours sont une opportunité de se rassembler, s’informer, partager, échanger… des évolutions et des enjeux du monde de l’élevage, pour le bénéfice de tous ses acteurs.

Temps de lecture : 4 min

La dimension internationale du Space témoigne non seulement de l’importance de l’export, mais elle est aussi le reflet de la dimension inspirante occupée par le Grand Ouest en matière d’élevage au niveau mondial. Les filières d’élevage sont en effet soumises à de rudes épreuves depuis ces derniers mois : situation inédite des coûts de production liée à la hausse des coûts alimentaires et de l’énergie, impact de la sécheresse et gestion des ressources en eau, épisodes sanitaires avec de très fortes répercussions pour la filière volaille dues à la grippe aviaire, tension sur les prix des matières livrées par les agriculteurs…

Le thème de l’année, porté par l’Espace pour Demain, portera sur le climat et sur les façons dont l’agriculture et en particulier l’élevage peuvent réduire leur impact. Décarbonation, réduction des gaz à effets de serre, optimisation des intrants et adaptation des cultures… Tous ces sujets seront abordés pendant les trois jours sur cet espace dans le Hall 4.

Trois jours de salon et une clôture par une nocturne

Depuis 2021, le Salon se déroule sur trois jours du mardi au jeudi, avec une nocturne pour clôturer la journée du jeudi. Contrairement à l’an dernier, il n’y aura pas de journée spécifique sur le digital. En revanche, les outils digitaux ont été fortement développés depuis deux ans avec les nouvelles fonctionnalités de l’appli, la plate-forme web, la marketplace, la possibilité de prendre des rendez-vous B2B entre exposants et visiteurs, le plan interactif, l’Espace Podcasts…

Une centaine d’exposants en plus qu’en 2021

Les exposants sont au rendez-vous de cette 36e édition avec près de 1.200 sociétés inscrites, pour 1.100 l’année dernière. Parmi ces inscrits, 247 exposants sont présents pour la première fois, soit un quart de nouvelles participations, et 332 entreprises sont des sociétés internationales (de 36 pays, et 102 sont de nouveaux exposants).

Ce niveau de participation traduit la nécessité pour ces entreprises de se retrouver dans leur milieu professionnel, dans leur Salon, pour garder le contact avec leurs clients éleveurs, identifier de nouveaux prospects et s’immerger dans la vie collective du secteur et de son activité économique.

Notons que l’édition sera placée sous le signe des retrouvailles avec l’international. Les conditions de voyage sont plus favorables et permettent aux organisateurs de prévoir une participation plus importante que les 4.600 visiteurs venus en 2021. La crise sanitaire mondiale puis le conflit ukrainien ont remis au centre des préoccupations la question de la sécurité alimentaire. De même, les besoins de retrouver ses partenaires commerciaux, de concrétiser un projet d’investissement ou découvrir les dernières nouveautés du secteur n’ont jamais été autant exprimés.

Les parcours de visite

Afin de faciliter la visite des participants, et de mettre en relief des secteurs d’activité, le salon met en place cette année plusieurs parcours de visites, dont notamment :

– le parcours Bio : plus de 100 exposants présenteront leurs matériels, produits ou services à destination des productions biologiques.

– le parcours Cuma : le fil rouge de ce parcours sera l’optimisation de l’usage et de l’impact des intrants (autonomie protéique et fourragère, maîtrise énergétique et production d’énergies, valorisation des effluents, réduction de l’usage des produits phytosanitaires avec la mécanisation).

36 nouveautés à découvrir

La distinction Innov’Space se veut être une vitrine de l’innovation en matière d’élevage. Cette année, après un examen rigoureux des 103 candidatures déposées, 36 nouveautés ont obtenu le label Innov’Space 2021, soit une ou deux étoiles. Les mentions spéciales « 3 étoiles » seront dévoilées lors de la soirée des exposants, le mardi 13 septembre. Les lauréats de cette année présentent des solutions principalement liées à l’environnement, l’intelligence artificielle, la qualité sanitaire et la santé des animaux.

Les conférences

Pour continuer à informer un public professionnel, plus de 100 conférences sont programmées. À cette date, de nombreuses conférences abordent une grande diversité de thématiques (alimentation animale, pratiques d’élevage, problématiques internationales, environnement…).

Le salon génétique 2022

Depuis l’an dernier, le programme des présentations animales et des concours est organisé sur 3 jours. Le mardi est consacré essentiellement aux races à viande avec notamment un Challenge National Blonde d’Aquitaine.

Le mercredi la race laitière mise à l’honneur sera la Jersiaise avec son concours National. Parallèlement au concours, les responsables de la race organisent un événement international en accueillant le Congrès Européen de la race ainsi que des membres du bureau mondial de World Jersey Cattle Bureau.

Le jeudi, la journée est essentiellement consacrée au concours Prim’Holstein Atlantique. La championne suprême en race laitière sera désignée à la fin de cette journée.

Dix concours interrégionaux, des présentations génétiques et la vente Génomic Elite inter-races compléteront le programme. Quelque 550 bovins issus de 13 races différentes se succéderont ainsi sur le grand ring durant les trois jours. 150 animaux de 11 races ovines et caprines seront également présents avec notamment un Concours National de la race Île de France le mardi.

A lire aussi en Elevage

Voir plus d'articles