Les éleveurs invitent

les citoyens au dialogue

Baptisée aujourd’hui « Les Tournai Agridays », ce rendez-vous organisé tous les deux ans le 1er week-end de février a vu le jour en 1991 sous l’impulsion de l’Association provinciale des éleveurs et détenteurs de bovins du Hainaut, la ville de Tournai et la province de Hainaut. L’objectif prioritaire était de promouvoir l’élevage bovin et l’agriculture de la première province agricole de Wallonie.

« La manifestation englobe aujourd’hui tous les secteurs de l’agriculture et elle s’adresse non seulement aux professionnels mais aussi au grand public avec l’organisation d’un grand marché de produits fermiers, des concours de chevaux de trait et un grand spectacle équestre qui clôture la foire. Ce sont donc quelque 90 stands, des bovins BBB – viandeux et mixtes – et d’autres races, des ovins, des chevaux… qui seront accessibles au public », indique Gérald Moortgat, député provincial honoraire et président de l’événement.

De nombreux exposants…

Les surfaces d’exposition couvrent 10.000 m2, soit la totalité du Tournai Expo, que se partagent quelque 90 firmes, institutions et services actifs dans des domaines très variés : matériels agricoles, traite, construction, productions fermières, engrais, produits phytos et semences, aliments du bétail, asinerie, Centre d’insémination et de sélection génétique et autres centres de recherche, organismes financiers et institutionnels, sans oublier les universités et écoles d’agriculture…

« C’est également l’occasion pour la province de Hainaut de mettre en lumière au sein d’un vaste stand les divers services dédiés à l’agriculture en matière d’enseignement, de promotion et d’aides techniques notamment, indique Christian Gérard, inspecteur général de Hainaut développement Territorial.

Un élevage de qualité !

« Si en 2017, le thème des Tournai Agridays était tourné vers les nouvelles technologies en agriculture et élevage, nous avons voulu cette année mettre l’accent sur les élevages bovin, ovin et porcin. Le comité organisateur souhaite montrer lors de cette 15e édition combien notre élevage est de qualité, qu’il apporte une viande aux qualités organoleptiques exceptionnelles ne nuisant pas à la santé », précise Marcel Deprez, grand ordonnateur de ces deux journées.

À ce propos, Gérald Moortgat renvoie aux résultats de l’enquête menée par le Gondola Group à l’initiative de La Foire de Libramont sur les attentes du consommateur vis-à-vis du secteur de la viande bovine (voir Le Sillon Belge du 8 mai dernier) montrant notamment que le citoyen est sensible à de nouveaux critères tels que la santé, le bien-être animal et l’environnement. Ainsi 41 % des sondés indiquaient souhaiter connaître la race de la viande proposée à la consommation, 72 % estimaient important de consommer belge et 78 % disaient soutenir les fermes locales.

« En mettant en exergue notre élevage hainuyer, nous revenons ainsi, en quelque sorte, aux origines de la foire. La Foire est ouverte au tout public. Nous espérons ainsi contribuer à réconcilier éleveurs et consommateurs. »

Le Blanc-bleu viandeux et mixte…

Le samedi 2 février sera largement consacré aux concours de la race BBB. « Ceux-ci verront s’affronter 170 animaux (130 pour le rameau viandeux et 40 pour le type mixte) et commenceront à 10h. Plus de 20 séries sont prévues.

« L’exposition permanente sera axée uniquement sur des bovins de races viandeuses. Nous mettons l’accent sur ces races car le contexte économique viandeux vit des moments difficiles. Seront exposées des femelles suitées de race Blanc-bleu belge, Angus, Limousine, Blonde d’Aquitaine et Salers. Tous ces animaux seront présentés par des éleveurs wallons », explique Michel Luchtens, Awé.

… et une exposition didactique

Par ailleurs, l’association wallonne de l’élevage met à disposition l’espace Agripédia mobile, une exposition didactique sur le thème de l’élevage et de l’agriculture. « Associant réflexions, esquisses humoristiques, informations scientifiques et historiques, cet espace aura pour vocation de renouer le lien entre les éleveurs et le grand public. »

Dans le même contexte, les éleveurs BBB représentant les 6 régionales du Hainaut, s’investiront dans la promotion de leur race. Pour ce faire, ils pourront accueillir les visiteurs dans le stand de la nouvelle structure wallonne BB promotion. Cette asbl a pour mission de promouvoir la viande issue de la race blanc-bleu au travers de diverses manifestations. « Ces éleveurs inviteront leurs concitoyens à déguster le fruit de leur production et leur feront part de leurs sentiments et des perspectives d’avenir pour la race », poursuit Michel Luchtens.

Un petit jeu, sous la forme de quelques questions portant sur l’élevage, sera distribué à l’entrée du hall d’exposition. Les réponses se trouveront dans les stands d’élevage et sur les lieux de l’exposition permanente des animaux. Des gagnants seront tirés au sort lors des deux journées et gagneront des bons d’achat auprès des artisans du marché fermier.

Le cheval aussi !

« Les amateurs de chevaux ne seront pas oubliés, remarque le président des Écuries du Hainaut André Vergote, avec l’organisation des concours de chevaux de trait le dimanche 3 février à 11h et à 15h30. À 16h30, un spectacle équestre sera assuré par Marc Wunderlion et ses caballeros. Le moment est toujours magique et les visiteurs sont friands de ce spectacle haut en couleur !

Propos recueillis par M. de N.

Le direct

Le direct