Les Etats membres ne voteront qu’à l’automne sur une nouvelle autorisation du glyphosate

Les Etats membres ne voteront qu’à l’automne sur une nouvelle autorisation du glyphosate

La proposition de la Commission suscite la polémique, après qu’il est apparu que le géant américain de la chimie Monsanto a influencé des études scientifiques pour éviter que son herbicide vedette, le Round up, ne soit qualifié de «cancérigène». La Commission, quant à elle, s’en tient à l’avis de l’agence européenne des produits chimiques (ECHA), qui a conclu que le glyphosate, la substance active du Round up, n’est pas carcinogène. Le permis actuel court jusqu’à la fin de l’année. S’il n’y a pas de majorité qualifiée pour ou contre la proposition, la Commission européenne doit normalement...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct