Accueil Bovins

Lutte contre l’IBR: les mesures en vigueur en Belgique dès ce 3mars

Un nouvel arrêté royal fixe les nouvelles mesures de soutien au secteur bovin belge pour atteindre un statut indemne d’IBR pour la Belgique reconnu par l’Europe.

Temps de lecture : 2 min

Le nouvel arrêté royal relatif à la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR), dont la signature a été annoncée début février par le ministre fédéral de l’Agriculture, David Clarinval (lire notre édition du 16 février), a été publié au Moniteur belge le 20 février dernier. Celui-ci entre en vigueur le 3 mars 2023.

Ledit arrêté fixe les nouvelles mesures de soutien au secteur bovin belge pour atteindre un statut indemne d’IBR pour la Belgique reconnu par l’Europe :

– les bovins provenant de troupeaux infectés, appelés anciennement troupeaux I2, ne peuvent être déplacés que vers un abattoir ;

– les bovins infectés par BoHV-1 doivent être éliminés dans un délai déterminé ;

– pour les troupeaux qui ont perdu leur statut indemne, l’arrêté prévoit une certaine flexibilité pour les délais d’élimination de ces bovins infectés par BoHV-1.

La Belgique lutte contre l’IBR depuis 2007. Le programme de lutte a commencé sous forme d’un programme volontaire mais est devenu obligatoire pour tous les éleveurs de bovins en 2012. En 2014, notre pays a obtenu de la Commission européenne le statut de « programme officiellement approuvé ». Cela signifie que notre pays peut demander des garanties supplémentaires concernant l’IBR pour les bovins provenant d’autres États membres ou de zones ayant un statut inférieur.

Éradiquer l’IBR

L’objectif ultime du programme de contrôle est d’éradiquer complètement l’IBR. Une fois que la Belgique aura atteint le statut indemne, elle ne devra plus fournir de garanties supplémentaires pour les échanges intracommunautaires d’animaux avec d’autres États membres ou régions ayant le statut indemne.

Le nouvel arrêté royal prévoit des mesures permettant de franchir de nouvelles étapes vers ce statut indemne. Au cours des dernières années, le nombre de troupeaux indemnes n’a cessé d’augmenter.

Cependant, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) observe encore régulièrement des troupeaux en rechute, souvent après l’achat d’un nouveau bovin, ce qui indique que le virus circule encore. L’attention portée à une bonne biosécurité est ici encore la clé de la réussite.

Les troupeaux de veaux d’engraissement et les troupeaux d’engraissement doivent avoir acquis au moins le statut « infecté » lorsque l’arrêté entrera en vigueur. Dans une phase ultérieure, ces troupeaux seront classés statut indemne.

Pour toute info, l’Arsia se tient à disposition des éleveurs : 083/23.05.15 ou admin.sante@arsia.be.

A lire aussi en Bovins

Un nouvel arrêté royal pour l’IBR

Bovins Le nouvel arrêté royal (AR) relatif à la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR) a été publié au Moniteur Belge ce 6 mai. Ce dernier entre en vigueur ce 16 mai et prévoit plusieurs mesures destinées à soutenir le secteur bovin belge en vue d’obtenir le statut indemne d’IBR reconnu au niveau européen pour la Belgique.
Voir plus d'articles