Accueil Equipements

Confort et sécurité, deux incontournables au Mecanic’show!

Événement incontournable de la Foire de Libramont, le Mecanic’show était, cette année, placé sous le signe du confort, de la qualité et de la sécurité de l’utilisateur. Devant un large public, 19 machines se sont dévoilées sous leurs plus beaux atours au cœur du Grand ring. Retour, cette semaine, sur le matériel de traction, travail du sol, pulvérisation et épandage.

Temps de lecture : 11 min

Cette année encore, la Foire de Libramont mettait à l’honneur du matériel innovant lors de ce grand spectacle qu’est le Mecanic’show. Pas moins de 19 machines dédiées à l’agriculture et aux espaces verts ont été sélectionnées par la Commission « Machines et Produits » de la Foire et ont défilé quatre fois devant un public de professionnels et de curieux.

Tracteurs et télescopiques

Dans cette catégorie, trois firmes ont été sélectionnées et se sont vu décerner un diplôme.

Case IH Quantum, présenté par CNH Industrial

La série Quantum dispose d’une nouvelle filtration adaptative de l’air de la cabine adaptable à la nature du polluant.
La série Quantum dispose d’une nouvelle filtration adaptative de l’air de la cabine adaptable à la nature du polluant.

Les nouveaux tracteurs spécialisés Quantum sont disponibles en versions vignobles, fruits ou étroits et se distinguent par de nombreuses innovations, comme les nouvelles options de coupleurs hydrauliques centraux, de pompes haut débit ou encore un relevage avant avec prise de force intégrée. Mais ce qui retient surtout l’attention, c’est la nouvelle filtration adaptative de l’air de la cabine selon la nature du polluant.

Celle-ci est capable de filtrer les poussières avec la filtration de niveau 2 mais aussi de nettoyer l’air qui entre dans la cabine, des gaz et aérosols des produits phyto appliqués sur la culture grâce au système exclusif de filtration de niveau 4. L’utilisateur peut passer du système de filtration de niveau 4 au niveau 2 simplement depuis le poste de travail, ce qui permet de prolonger la durée de vie du filtre de niveau 4 en l’absence de pulvérisation.

La série Quantum possède le tout dernier moteur de 3,4 l fabriqué par FPT Industrial. Il est conforme à la norme Stage IIIB sur les émissions grâce à l’utilisation d’un système de recyclage des gaz d’échappement refroidis (CEGR) et d’un catalyseur d’oxydation diesel.

DSC_5971

Manitou Comfort steering system, présenté Manitou Benelux sa

Avec le Comfort steering system, Manitou a développé le premier système de direction variable sur un chariot télescopique.
Avec le Comfort steering system, Manitou a développé le premier système de direction variable sur un chariot télescopique. - J.V.

Le groupe Manitou a développé et breveté le Comfort steering system : le premier système de direction variable sur un chariot télescopique. Cette innovation réduit automatiquement le nombre de tours de volant grâce à une direction à assistance variable adaptée aux spécificités d’un chariot télescopique équipé de 4 roues directrices.

Le rôle du contrôleur Comfort steering system est de faire varier les rapports de direction en fonction des paramètres de sécurité ou de précision comme la vitesse du véhicule, la vitesse de rotation du volant ou l’angle de la flèche. Une vitesse nulle ou lente réduit la rotation du volant à 1 tour pour plus de sécurité. Par contre, si on tourne le volant doucement, le nombre de tour du volant va augmenter automatiquement pour plus de précision dans le placement de la charge. Et pour finir, si l’opérateur modifie l’angle de la flèche, il y aura également modification au niveau des tours de volant. Plus l’angle de la flèche augmente et plus le nombre de tours sera élevé. Sur une journée de travail, Manitou estime que l’on peut réduire le nombre de tours de volant jusqu’à 75 %.

On peut résumer que les bénéfices pour l’agriculteur sont davantage de confort, de sécurité, de productivité et surtout une efficacité accrue.

DSC_5988

Quicke Q-Companion, présenté par Joskin Distritech sa

Avec Q-companion, Quicke dévoile des chargeurs frontaux intelligents guidant notamment l’utilisateur dans l’entretien de son matériel.
Avec Q-companion, Quicke dévoile des chargeurs frontaux intelligents guidant notamment l’utilisateur dans l’entretien de son matériel.

L’agriculture moderne est à la recherche de méthodes de travail plus intelligentes. Dans cette optique, la société Joskin Distritech dévoile la dernière gamme de chargeurs frontaux connectés Quicke série Q.

Fier de son nouveau design, le chargeur frontal est muni de capteurs intelligents intégrés pouvant mesurer la position du bras et de l’outil ainsi que la pression dans les vérins. Toutes ces informations sont transmises à la plateforme numérique Q-Companion placée en cabine.

Les trois fonctions principales sont, en premier lieu, la surveillance du fonctionnement du chargeur, cela signifie que l’opérateur peut visualiser sur son écran la position de son chargeur, la position de l’outil (godet) mais aussi la capacité de levage du chargeur. Il est possible de mémoriser des positions de références du chargeur mais également de l’outil.

La deuxième fonction calcule et affiche le poids chargé pendant un cycle de levage normal et conserve l’historique du cumul des pesées. Il est possible également de définir un objectif de chargement.

La dernière fonction est le suivi de maintenance adaptatif. Selon l’utilisation réelle du chargeur, Q-Companion rappellera à l’utilisateur le moment auquel il doit graisser ou vérifier le serrage de la boulonnerie, optimisant ainsi la durée de vie et la rentabilité de la machine tout en garantissant une sécurité optimale.

DSC_5997

Travail du sol et semis

Dans ces domaines, trois innovations ont été retenues par la Commission « Machines et Produits »

Kverneland 2500 i-Plough, présenté par Kverneland Benelux bv

Avec le système i-Plough, Kverneland souhaite améliorer la sécurité des usagers de la route.
Avec le système i-Plough, Kverneland souhaite améliorer la sécurité des usagers de la route. - J.V.

La distance entre les parcelles et la ferme augmente avec l’agrandissement des exploitations agricoles. Le déplacement sur route avec une charrue traditionnelle portée demande une attention particulière au chauffeur, due au balayage de la charrue, dans les virages afin d’éviter les accidents. Afin d’augmenter la sécurité sur la route, Kverneland a développé et breveté un nouveau concept sur les charrues 2500 i-Plough.

Ce nouveau système, dénommé i-Plough, regroupe plusieurs innovations. Tout d’abord, pour mettre la charrue en mode transport, il convient d’activer le basculement de la tête de la charrue vers l’avant afin de libérer la nouvelle barre d’attelage pivotante. Le troisième point reste attaché à la charrue. Ensuite, un point de pivot entre le tracteur et la charrue, disposé sur la nouvelle barre d’attelage, permet à l’outil de suivre le passage des roues du tracteur. L’objectif : faciliter et sécuriser le déplacement de la charrue dans les virages.

La charrue 2500 i-Plough est entièrement réglable depuis le tracteur grâce au protocole de communication Isobus. C’est ainsi que le réglage de la profondeur de travail, du talonnage, de l’aplomb et la largeur du premier corps sont effectués à partir de la console en cabine.

DSC_6006

Kuhn HR 6040 R, présenté par Packo-Agri

Grâce au terminal placé en cabine, l’utilisateur contrôle en permanence les paramètres des boîtiers de transmission de la herse HR 6040 R de Kuhn.
Grâce au terminal placé en cabine, l’utilisateur contrôle en permanence les paramètres des boîtiers de transmission de la herse HR 6040 R de Kuhn. - J.V.

Kuhn présente la nouvelle herse rotative repliable HR 6040 R d’une largeur de travail de 6 m. Elle est conçue pour une utilisation intensive avec des tracteurs de forte puissance pouvant atteindre 460 ch.

Avec ce niveau de puissance, les boîtiers de transmission sont mis à rude épreuve. Pour éviter d’éventuels problèmes, Kuhn a équipé de série la herse rotative HR 6040 R d’un terminal de surveillance appelé KTC 20. Placé en cabine, il permet de contrôler en permanence la température ainsi que la rotation des trois boîtiers de transmission de la machine. Dès qu’un limiteur de couple ou une sonde de surchauffe est activé, le chauffeur peut réagir rapidement afin d’éviter une panne.

Kuhn ne s’est pas arrêté simplement à ce boîtier de surveillance. Les herses rotatives de la série HR 6040 R sont également équipées d’une circulation spéciale pour le refroidissement de l’huile du boîtier de renvoi central. Elles sont aussi équipées d’une transmission primaire renforcée. Au niveau des réglages, on peut signaler les réglages hydrauliques de la profondeur de travail et de la barre niveleuse depuis le poste de conduite qui permettent de s’adapter instantanément aux conditions de travail.

DSC_6020

Eruistop, présenté par le Cipf

Réduire l’érosion en culture de maïs, tel est l’objectif de l’Eruistop développé par le Cipf.
Réduire l’érosion en culture de maïs, tel est l’objectif de l’Eruistop développé par le Cipf. - J.V.

La machine Eruistop est le fruit d’un développement du Centre indépendant de promotion fourragère (Cipf) financé par la Wallonie. Cette machine permettant de réduire l’érosion en culture de maïs est en parfaite adéquation avec le thème de cette édition 2017 de la Foire de Libramont « Cultivons le climat ».

Étant donné que les cultures sarclées occupent la plus grande superficie agricole du pays, le risque érosif qui y est lié est relativement élevé. Le Cipf a donc travaillé sur la mise au point d’un outil afin de limiter l’érosion en culture du maïs. L’équipement de préparation du sol et de semis se compose d’une herse rotative, d’un rouleau antiérosif et d’un semoir à disques 4 rangs. L’étude s’est orientée principalement vers la modification du rouleau de la herse rotative, mais il a été judicieux de modifier, en amont, la barre niveleuse de ladite herse de façon à ramener un maximum de terre au niveau de la ligne de semis. Concernant le rouleau antiérosif, il est constitué de motifs disposés alternativement afin de créer des monticules et des cavités entre les lignes de maïs. Cette technique permet de ralentir la vitesse de l’eau de ruissellement ce qui limite l’arrachement des particules de sols et favorise le dépôt des sédiments dans les cavités. Les résultats se traduisent par une réduction de 65 % du ruissellement et de 80 % de l’érosion dans les parcelles avec une pente supérieure à 10 %. L’emploi du rouleau Eruistop requiert l’utilisation d’un semoir à disques pour une meilleure régularité de la profondeur de semis. De plus, les roues du semoir ont été enlevées car elles réduisaient les cavités après leur passage. L’entraînement du semoir s’effectue directement à partir du rouleau Eruistop.

Le Cipf encourage fortement l’utilisation de cette technique et met à la disposition des agriculteurs ou des entrepreneurs l’ensemble herse rotative – semoir.

DSC_6130

Apport de phyto et lisier

Dans cette catégorie, quatre machines ont été distinguées : trois pulvérisateurs et un tonneau à lisier.

Tecnoma Pentix SP, présenté par Bini sprl

Autre diplômé du Mecanic’show, le Pentax SP de Tecnoma, le premier porte-buse à sélection pneumatique.
Autre diplômé du Mecanic’show, le Pentax SP de Tecnoma, le premier porte-buse à sélection pneumatique. - J.V.

La protection de l’environnement est un enjeu très important dans l’agriculture moderne tant des points de vue environnement que rentabilité de l’exploitation. En considérant que les conditions météorologiques peuvent être changeantes et imprévisibles au cours d’un traitement, le choix du type de buses peut évoluer lors de la pulvérisation. Toujours dans l’esprit d’augmenter les performances de la machine mais aussi la protection de l’opérateur, Tecnoma dévoile le Pentix SP, le premier porte-buse à sélection pneumatique.

Avec ce nouveau système, plus besoin de descendre du tracteur, d’enfiler ses gants et de tourner manuellement chaque porte-buse, ce qui peut prendre plusieurs minutes selon la largeur de la rampe. Chaque impulsion sur le boîtier de commande entraîne la rotation de tous les porte-buses de 72 degrés (pentajets) grâce à un petit vérin pneumatique placé dans chaque porte-buse. Cette nouvelle technologie permet à l’opérateur de choisir facilement et en toute sécurité la buse la plus adéquate présente sur son pulvérisateur en fonction du mode d’action, du volume/hectare appliqué et, bien évidemment, des conditions climatiques du moment.

DSC_6031

Hardi-Evrard Meteor 6x6, présenté par Joskin Distritech sa

Sur les pulvérisateurs Meteor de Hardi-Evrard, le 6x6 permet d’augmenter la traction et réduire le patinage.
Sur les pulvérisateurs Meteor de Hardi-Evrard, le 6x6 permet d’augmenter la traction et réduire le patinage. - J.V.

Evrard innove en présentant le Meteor 6x6, le premier pulvérisateur traîné muni d’un pont moteur. Ce système permet d’élargir considérablement les fenêtres d’intervention de pulvérisation, notamment en culture de pomme de terre. Le Meteor 6x6 permet à l’agriculteur d’intervenir au bon moment, même après une période pluvieuse afin de garantir la meilleure efficacité du traitement.

Le 6x6 permet de transmettre une partie de la puissance aux roues du pulvérisateur grâce à un groupe hydraulique totalement indépendant et autonome. Le dispositif est enclenché à la demande par l’opérateur en cas de difficultés de roulage dans un champ à la surface instable ou en dévers. Il fonctionne également pour effectuer des marches arrière mais aussi pour freiner le convoi dans les pentes où le tracteur pourrait glisser au lieu de freiner.

Pour synchroniser la vitesse du pulvérisateur avec celle du tracteur, le dispositif comprend essentiellement deux moteurs hydrauliques de roue avec valve de désaccouplement, une pompe hydraulique de grand débit et une unité de commande. Dans cette unité de commande, un calculateur compare la vitesse réelle obtenue par système Gps à celle de la traction du tracteur. La vitesse des deux moteurs de l’essieu est alors gérée de manière à synchroniser la vitesse du pulvérisateur avec celle du tracteur.

DSC_6048

Kuhn Optifiller, présenté par Packo-Agri

Le Deltis dispose du premier incorporateur flexible intégré à un pulvérisateur.
Le Deltis dispose du premier incorporateur flexible intégré à un pulvérisateur. - J.V.

Le nouveau pulvérisateur porté Deltis 2 a été développé et conçu pour les exploitations d’élevage et de polyculture-élevage recherchant la simplicité, la fiabilité et la sécurité à l’utilisation. Venant remplacer la gamme Deltis actuelle, il apporte de nombreuses évolutions.

La nouvelle conception de son châssis alliant robustesse et légèreté fait de lui un des pulvérisateurs les plus légers sur ce segment de marché. Son nouveau design de cuve lui permet d’embarquer jusqu’à 1.300 l. La grande nouveauté du Deltis 2 réside dans son nouvel incorporateur breveté nommé Optifiller. Constitué d’une matière à la fois durable et résistante aux produits les plus agressifs, c’est le premier incorporateur flexible intégré à un pulvérisateur. Le bac présente un volume de 42 l lorsqu’il est déplié et est complètement intégré au châssis du pulvérisateur lorsqu’il est replié. Une large ouverture permet la vidange en toute sécurité des grands contenants facile et confortable. Une lance à main accompagne l’incorporateur et en assure le rinçage de façon sécurisé, et rapide. Comme sur les autres modèles de la gamme, l’incorporation de la matière active dans la cuve se fait au pied, évitant à l’opérateur de se pencher vers l’incorporateur rempli de produit.

Un large choix de nouvelles rampes en acier et aluminium d’une largeur de 15 à 24 m est disponible pour ce nouveau modèle de pulvérisateur.

DSC_6061

Joskin Cobra 2, présenté par Joskin sa/ets

Le Cobra 2 bénéficie d’un essieu extensible équipé de pneus extra-large de 1.250
mm.
Le Cobra 2 bénéficie d’un essieu extensible équipé de pneus extra-large de 1.250 mm. - J.V.

Pour diminuer la compaction des sols, le constructeur Joskin a fait évoluer sa gamme de tonneau à lisier Cobra. Ce nouveau modèle Cobra 2 se caractérise par son essieu extensible équipé de pneus extra-large de 1.250 mm de large. Malgré ceux-ci, le tonneau ne dépasse pas une largeur de 3 m pour le déplacement routier. Dès qu’il arrive sur la parcelle, l’essieu peut s’ouvrir et atteindre 5,30 m de large.

Grâce à cet élargissement de voie, le passage des roues du tonneau se fait à l’extérieur des traces du tracteur. Par ailleurs, un télégonflage va gérer la pression dans les pneus en fonction du terrain et de la charge embarquée. Ces deux points vont réduire la compaction du sol, notamment quand les conditions climatiques rendent critiques les conditions de portance du sol. C’est souvent le cas lors des épandages de lisier en sortie d’hiver, moment où les conditions d’épandage sont plus humides.

Outre son essieu extensible, ce tonneau Cobra 2 d’une capacité de 16.800 l possède un équipement digne d’un automoteur. Il est équipé d’un injecteur Solodisc XXL de 8,25 m de large, d’un bras pompeur télescopique avec Turbo gaveur, du télégonflage, d’un freinage pneumatique proportionnel à la charge, d’une pompe à lobes de 6.000 l/min, d’un DPAe (débit proportionnel à l’avancement) via l’entraînement hydraulique de la pompe, d’une gestion Isobus avec automatisme de remplissage et de la coupure de section par système GPS.

DSC_6075

D’après Gaëtan Dubois, président du comité de sélection, et Olivier Miserque, président de la Commission « Machines et produits »

A lire aussi en Equipements

Aux Sima Innovation Awards: 17 matériels récompensés, au service de la qualité, du confort, de la sécurité… et de l’écologie

Equipements La 79ème  édition du Sima s’est tenue début novembre. À cette occasion, les lauréats des Sima Innovation Awards ont été dévoilés, au sein de cinq catégories. Du palmarès, il ressort trois orientations claires prises par les différents candidats, et mises en évidence par les membres du jury : la précision du travail au service de la qualité du travail et des produits ; l’optimisation et l’aide au service des réglages, du confort et de la sécurité ; et, enfin, la transition écologique.
Voir plus d'articles