Accueil Maïs

Soixante-trois variétés de maïs grain évaluées au champ: ce qu’il faut retenir!

Le Cipf et Le Lcv ont, une nouvelle fois, comparé plusieurs dizaines de variétés de maïs grain inscrites au catalogue belge ou européen. Les résultats de leurs expérimentations, de même que les enseignements qui en découlent, guideront le choix variétal pour les semis à venir, que l’on s’oriente vers le maïs grain à sécher, grain humide ou épi broyé.

Temps de lecture : 9 min

Au sein de Varmabel, le Centre indépendant de promotion fourragère (Cipf) et le Vlaamse Landbouwcentrum voor Voedegewassen (Lcv) collaborent pour la réalisation des essais variétaux post-inscription du réseau de base maïs grain, placé sous la coordination du premier nommé.

Dans ce réseau, les hybrides testés sont les meilleures variétés de maïs grain de l’année précédente ainsi que celles ayant eu des résultats favorables dans le réseau probatoire Cipf 2022. En plus de celles-ci, les nouvelles inscriptions du catalogue belge sont testées ainsi que quelques variétés qui ont réalisé d’excellents résultats au cours de leur première année d’expérimentation dans les essais officiels pour l’inscription au catalogue belge.

En 2023, six lieux ont été retenus pour la synthèse des résultats : Bierghes, Chastre, Grand-Leez et Sleidinge (Cipf), Oosterzele et Tongeren (Lcv). Pas moins de 66 variétés ont été testées et comparées à quatre variétés témoins (Ashley, Ec Gisella, P8904 et Rgt Alyxx) qui sont des variétés testées depuis plusieurs années et faisant preuve d’un comportement satisfaisant pour l’ensemble des critères de choix. Toutes les variétés de maïs grain testées sont classées après la récolte sur la base du rendement/ha (ramené à 15 % d’humidité de grain) et du rendement financier (exprimé en €/ha). Ce dernier est basé sur le prix de vente du grain après déduction des frais de séchage selon les normes Fegra.j

Dans les essais, les rendements moyens en grain à 15 % d’humidité varient de 12,9 à 15,6 t/ha avec des humidités moyennes comprises entre 26,2 et 33,7 % à la récolte.

04-varmabel- variétés de mais-01-web

Comment réaliser son choix variétal ?

Un bon rendement combiné à une faible teneur en humidité du grain est prioritaire. Les autres paramètres tels qu’une bonne résistance à la fusariose, au charbon et à la verse sont également très importants, de même qu’un comportement régulier d’une année à l’autre.

  Le rendement en grain combiné à une faible teneur en humidité

Un rendement en grain élevé est très important surtout lorsque le maïs est récolté sous la forme de grain humide. En circonstances normales, le maïs grain est alors récolté à une teneur en humidité variant entre 30 et 35 %. Pour le maïs grain à sécher, il faut viser 30 % ou moins si cela s’avère possible. En 2022, la dessication a débuté rapidement avec au final des teneurs en humidité du grain relativement faibles à la récolte.

Quelle que soit la destination de la culture, la teneur en humidité du grain est un critère de choix très important. Dans le cas d’une récolte maïs grain à sécher, on privilégiera les variétés précoces en étant attentif à la teneur en humidité du grain et au rendement financier.

Dans le cas d’une récolte sous forme de grain humide, la précocité sera moins importante et on tiendra principalement compte du rendement en grain. De plus, on choisira des précocités adaptées à la parcelle et à la date de semis afin d’éviter une teneur en humidité excessive à la récolte. Cela permettra aussi une récolte avant la fin octobre – début novembre afin de préserver la qualité sanitaire et de pouvoir implanter la céréale suivante en bonnes conditions.

Un bon rendement est, évidemment, un critère de choix de première importance. Mais d’autres paramètres doivent également être considérés...
Un bon rendement est, évidemment, un critère de choix de première importance. Mais d’autres paramètres doivent également être considérés... - TD

Avec des conditions climatiques très différentes lors de ces trois dernières années, on constate de grandes fluctuations dans les résultats d’une année à l’autre pour un certain nombre de variétés. On veillera donc également à choisir des variétés qui se montrent régulières d’une année à l’autre. Une bonne régularité de rendement malgré des conditions climatiques très différentes est une caractéristique fort importante. Il est aussi intéressant d’intégrer quelques nouveautés dans le choix afin de valoriser le progrès génétique.

  La sensibilité à la verse mécanique et aux bris de tiges

Vu que le maïs grain doit rester au champ jusqu’à un stade de maturité très avancé, le comportement vis-à-vis à la verse et du bris de tiges est encore plus important que pour une fourragère. En 2023, la verse et le bris de tiges ont été très peu observés, avec des dégâts d’une faible ampleur.

  La tolérance à la fusariose des tiges

La sensibilité à la fusariose des tiges constitue aujourd’hui encore un critère de choix important. C’est notamment le cas pour les récoltes sous forme de maïs grain à sécher qui peuvent être plus tardives. Chaque année, de grandes différences entre variétés sont observées.

Le maïs grain demeure un certain temps au champ. Le comportement vis-à-vis de la verse sera donc observé avec attention.
Le maïs grain demeure un certain temps au champ. Le comportement vis-à-vis de la verse sera donc observé avec attention. - M. de N.

Pour certaines variétés sensibles, le comportement est satisfaisant jusqu’au stade récolte en épi broyé ou grain humide, mais il se détériore progressivement par la suite. Si l’on est conscient de cette évolution, on peut opter pour de telles variétés en grain humide à condition de récolter suffisamment tôt.

Lorsque le maïs est suivi d’un froment, il reste toutefois indispensable de choisir des variétés résistantes ou très peu sensibles. Il est également très important de broyer les résidus et de les incorporer au sol.

  La sensibilité au charbon sur épis

L’année 2023 a été peu propice au développement du charbon sur les épis. Il s’est parfois développé sur tiges alors qu’il était peu présent sur les épis. Même si le charbon n’est pas toxique, il faut éviter les variétés trop sensibles car le charbon sur épi occasionne des pertes pouvant être importantes. Dans les essais comparant les variétés de maïs grain, seul le charbon sur épi fait l’objet de notations.

Quelles variétés confirmées semer ce printemps ?

Pour sa deuxième année en essai, Lid2020c procure le meilleur rendement en grain à 15 % d’humidité de ce réseau. De plus, cette variété donne aussi un des meilleurs rendements financiers malgré une teneur en humidité un peu plus élevée que la moyenne des variétés.

La variété Limagold (Lg 31325) se classe troisième du classement rendement en grain à 15 % d’humidité. Celui-ci est très régulier d’une année à l’autre. Cette variété est la plus tardive du réseau maïs grain avec un rendement financier décevant en cas de séchage. On privilégiera donc celle-ci pour la production de grains humides.

Pour sa cinquième année d’essai, la variété Farmoritz confirme à nouveau son excellent potentiel de rendement en grain. Parmi les variétés testées depuis trois ans au moins, elle affiche le meilleur rendement en grain en moyenne sur trois ans. Malgré une teneur en humidité plus élevée que la moyenne des variétés, elle se caractérise aussi par un très bon rendement financier.

Lg 32257 confirme son excellent potentiel de rendement à 15 % d’humidité avec une très bonne régularité d’une année à l’autre. De plus, grâce à une faible humidité du grain à la récolte, elle montre un très bon rendement financier et figure troisième pour ce critère.

Très proches dans les résultats, les variétés Bismark , P8904 et Kws Editio procurent de très bons rendements en grain à 15 % d’humidité. Toutefois, Bismark et P8904 sont plutôt conseillées pour une production de grains humides en raison d’une teneur en humidité du grain plus élevée à la récolte. Par contre, grâce à une teneur en humidité plus faible, Kws Editio se classe parmi les meilleures en ce qui concerne le rendement financier.

Comme en 2022, les variétés Farmueller et Ec Gisella affichent des profils similaires. Excellents rendements en grain et financiers malgré une teneur en humidité un peu plus élevée que la moyenne des variétés.

Très bon rendement en grain à 15 % d’humidité pour la variété Kws Emporio. De plus, elle conviendra parfaitement pour la production de maïs grain à sécher. Grâce à une très faible humidité du grain à la récolte, elle obtient le meilleur rendement financier de ce réseau. Elle confirme ainsi sa précocité déjà affichée en 2022.

Les variétés Digital , Lg 31230 et Greatful procurent de bons rendements en grain de niveaux assez proches. Avec un faible taux d’humidité du grain à la récolte, elles obtiennent aussi de très bons résultats en termes de rendement financier.

Mentionnons encore la précocité de la variété Lid2210c. Grâce à une faible teneur en humidité du grain, elle donne un rendement financier très intéressant en cas de séchage.

04-varmabel grain-tableau 2-web

Figure 1 : rendement en grain à 15 % d’humidité en fonction de la teneur en humidité du grain(les références variétales se rapportent au tableau 2).
Figure 1 : rendement en grain à 15 % d’humidité en fonction de la teneur en humidité du grain(les références variétales se rapportent au tableau 2).

Figure 2: rendement financier en fonction de la teneur en humidité du grain (les références variétales se rapportent au tableau 2).
Figure 2: rendement financier en fonction de la teneur en humidité du grain (les références variétales se rapportent au tableau 2).

Et parmi les nouveautés ?

Les nouveautés Plesant et Lid3306c se classent respectivement deuxième et cinquième du classement rendement en grain à 15 % d’humidité. Avec une humidité du grain plus élevée, elles figurent parmi les variétés plus tardives du réseau maïs grain. Malgré que ces deux variétés procurent un rendement financier intéressant, on les privilégiera pour la production de grains humides.

Très bonne entrée dans ce réseau pour la variété P8436 qui obtient en excellent rendement en grain à 15 %, combiné à très bon niveau de rendement financier grâce à une teneur en humidité proche de la moyenne.

Bots et Dkc3719 font une très bonne entrée dans ce réseau avec un très bon niveau de rendement en grain à 15 % d’humidité. De plus, elles procurent un rendement financier très intéressant avec une teneur en humidité du grain proche de la moyenne des variétés testées.

Barkley et Fight semblent prometteuses : très bons rendements en grain à 15 % et rendements financiers très intéressants. Avec un taux d’humidité plus faible à la récolte, Barkley est avantagée en cas de séchage et obtient de très bons résultats en termes de rendement financier lui permettant ainsi de se classer cinquième pour ce critère.

Proches dans les résultats, les nouveautés Kws Arturello et Korfu affichent de bons rendements en grain avec des rendements financiers intéressants.

Les nouveautés P7818 et Chelsey méritent l’attention en raison de leurs faibles teneurs en humidité du grain.

Cette caractéristique leur permet de montrer d’excellents rendements financiers.

04-varmabel grain synthese 3 ans-web

Une fusariose bien présente en 2023

Lorsqu’elles sont récoltées en maïs fourrage les variétés Lg 32257 et Kws Emporio (très précoces) et Kws Editio (demi-précoce) donnent également satisfaction. En 2023, les problèmes de charbons des épis, de bris de tiges et de verse étaient très limités dans les essais. Par contre, la fusariose de tiges a été observée de manière significative sur cinq des six essais récoltés. Parmi les variétés ayant montré une sensibilité à la fusariose de tiges, on peut citer Farmueller, Ec Gisella, Dkc3719 et P7818.

Michaël Mary et Guy Foucart

Cipf

Geert Haesaert et Gert Van de Ven

Lcv

A lire aussi en Maïs

Voir plus d'articles