Ruminants et gaz à effets de serre: leurs émissions ne sont qu’une paille vis-à-vis de notre propre production de CO2!

Les systèmes d’élevage basés sur le pâturage sont plus respectueux de l’environnement que les systèmes intensifs. C’est un atout de la Wallonie  à valoriser impérativement !
Les systèmes d’élevage basés sur le pâturage sont plus respectueux de l’environnement que les systèmes intensifs. C’est un atout de la Wallonie à valoriser impérativement ! - P-Y L.

Révolté par les inepties qu’il entend régulièrement sur l’élevage dans les médias, le professeur Frédéric Rollin a tenu à démonter certains clichés, dont notamment ceux liés au réchauffement climatique. Et d’affirmer d’emblée que les ruminants sont plutôt les bienfaiteurs de l’humanité !

« Outre le fait de transformer des protéines végétales et des hydrates de carbone complètement indigestes pour les humains, les ruminants nous rendent un tas d’autres services, comme la production de lait,...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct