Accueil Volailles

Élevage de poules controversé à Wingene: aucune infraction grave, selon les inspecteurs

Des infractions ont été constatées dans six implantations appartenant à l’entreprise d’élevage de poules pondeuses Pyfferoen à Wingene (Flandre-Occidentale), selon le rapport des services de contrôle du bien-être animal de la Région flamande transmis mardi au ministre Ben Weyts (N-VA). Aucune n’est cependant considérée comme grave.

Temps de lecture : 2 min

« Deux sites ont été contrôlés lundi et quatre autres mardi matin », a précisé le ministre flamand du Bien-être animal. « Il s’agit de quatre fermes d’élevage et d’implantations avec des poules pondeuses. Des infractions ont été constatées, mais elles sont limitées et conformes aux normes européennes ».

Ben Weyts ajoute cependant que ces normes ne sont pas assez sévères. « C’est bien que les images filmées par Animal Rights soient rendues publiques, tout le monde peut ainsi découvrir la réalité de l’agriculture industrialisée. » Lundi, Animal Rights a révélé des images chocs tournées en caméra cachée dans l’entreprise, où sont élevées quelque 130.000 poules pondeuses. Les œufs sont destinés à la transformation ainsi qu’à la vente en supermarché. Dans cet élevage, déjà épinglé par l’inspection du bien-être animal par le passé, l’association a constaté que des poules censées être en libre parcours se trouvaient dans des cages fermées, barbouillées de leurs excréments et entourées d’animaux blessés ou morts.

(Belga)

A lire aussi en Volailles

L’abattage de porcs chute en Belgique, tandis que les bovins se maintiennent

Animaux En 2023, les abattoirs belges n’ont pas pu maintenir leur production au niveau de l’année précédente. C’est surtout la branche porcine qui a souffert, alors que du côté des viandes bovines la situation se stabilise. On fait le point après des années difficiles dues à la crise Covid-19 et la baisse de la demande étrangère (chinoise, notamment).
Voir plus d'articles