Accueil Equipements

À Agritechnica, 16 nouveautés sacrées «Machine de l’année» 2018

Remis en alternance à Agritechnica et au Sima, le prix « Machine de l’année » récompense les matériels agricoles les plus innovants. Réuni à Hanovre, un panel de journalistes internationaux – dont un représentant de Le Sillon Belge – Landbouwleven – a assumé la lourde charge de départager les finalistes préalablement sélectionnés. Retrouvez ici le palmarès complet de cette édition, catégorie par catégorie.

Temps de lecture : 8 min

Véritable temple du machinisme agricole, Agritechnica a été le théâtre de la remise des prix « Machine de l’année » 2018, attribués aux constructeurs sur base de critères bien précis (lire ci-dessous). Aux prix du jury s’ajoutait, pour la deuxième fois, un prix du public permettant aux agriculteurs qui le souhaitaient d’élire leur « Machine de l’année ».

moty_2018

Tracteurs : du XXL au S

Pas moins de cinq catégories étaient ouvertes aux tracteurs, selon leur puissance.

  Tracteur XXL (plus de 400 ch).

Dans cette catégorie, Fendt remporte le prix avec son tracteur à chenille 900 Vario MT.

Ce modèle est disponible en trois niveaux de puissance : Fendt 938 Vario MT de 380 ch, Fendt 940 Vario MT de 405 ch et Fendt 943 Vario MT de 431 ch. Ceux-ci disposent d’un nouveau concept de suspension composé de quatre éléments : un siège conducteur suspendu, une suspension de cabine en deux points, la nouvelle suspension primaire SmartRide et le train de chenilles revisité à suspension ConstantGrip. Avec ConstantGrip, les galets du chenillard s’adaptent aux contours du sol du champ et au transport sur route.

Le 900 Vario MT permet un rayon de braquage réduit en bout de champ et convient ainsi aux outils larges ou travaillant en profondeur.

Ces modèles sont également équipés de la transmission VarioDrive à répartition de puissance hydrostatique-mécanique.

  Tracteur XL (280 à 400 ch).

Grâce à son Axion 900, Claas décroche la première position dans la catégorie tracteur XL.

Tous les nouveaux modèles de la gamme Axion 900 sont dotés des moteurs FPT Cursor 9 à 6 cylindres de 8,7 l de cylindrée, satisfaisant à la norme antipollution Stage IV (Tier 4 final). Leur puissance s’échelonne entre 325 et 445 ch, selon le modèle. Tous bénéficient également de la transmission à variation continue CMatic et d’un circuit hydraulique à détection de charge d’un débit de 150 ou 220 l/min.

L’Axion 900 est disponible en deux finitions : Cis+ (intermédiaire) et Cebis (haut de gamme).

Avec son  moteur  6 cylindres de 6,7 l, Claas s’impose dans la catégorie XL.
Avec son moteur 6 cylindres de 6,7 l, Claas s’impose dans la catégorie XL.

  Tracteur L (180 à 280 ch).

Avec sa série T, Valtra remporte le prix dans cette catégorie.

Les modèles de la série T sont disponibles dans une gamme de puissance allant de 170 à 250 ch. Ils sont équipés d’un écran tactile de 9 pouces et surtout du nouvel accoudoir multifonctions Smart Touch. Celui-ci permet au chauffeur de contrôler sans complexité le moteur, la transmission, l’hydraulique, le gps… du tracteur.

La série T de Valtra se décline en modèles de 170 à 250
ch.
La série T de Valtra se décline en modèles de 170 à 250 ch.

  Tracteur M (120 à 180 ch).

Dans cette catégorie, le groupe CNH se distingue grâce à deux modèles : le T6 de New Holland et le Maxxum de Case IH.

Ayant fait peau neuve, la gamme Maxxum peut maintenant disposer, dans sa version MultiController, de la nouvelle transmission semi-powershift ActiveDrive 8 à huit rapports et trois gammes. En cabine, le joystick MultiController permet au chauffeur de contrôler les diverses fonctions de son tracteur : transmission, utilisation des distributeurs hydrauliques…

La transmission  semi-powershift  ActiveDrive 8 est  maintenant  disponible sur  le Maxxum  Multicontroler.
La transmission semi-powershift ActiveDrive 8 est maintenant disponible sur le Maxxum Multicontroler.

Les quatre nouveaux modèles de la gamme T6 bénéficient eux aussi d’une nouvelle transmission semi powershift Dynamic Command, également à huit rapports et trois gammes. Les nouveaux modèles intègrent également la nouvelle direction à rapport de braquage variable, CustomSteer, permettant de réduire le nombre de tours de volant à effectuer pour braquer les roues de butée à butée.

Les nouveaux T6 reçoivent une nouvelle direction à rapport de braquage  variable.
Les nouveaux T6 reçoivent une nouvelle direction à rapport de braquage variable.

  Tracteur S (moins de 120 ch).

John Deere se classe premier dans cette catégorie, avec les tracteurs de la série 5R.

Ces modèles de 90 à 125 ch, compacts, se caractérisent par leur niveau de finition premium ainsi qu’une nouvelle cabine à toit panoramique visant à améliorer la visibilité sur le chargeur frontal. Par ailleurs, le centre de gravité du tracteur a été abaissé afin de faciliter le montage de ce type d’outil. Son rayon de braquage est, en outre, annoncé à 3,75 m. Le confort a également été amélioré, par rapport à la série 5R précédente. L’accoudoir CommandArm, regroupant toutes les fonctionnalités du tracteur, est disponible en option.

Avec sa série 5R, John Deere s’impose chez les tracteurs  de moins de 120 ch.
Avec sa série 5R, John Deere s’impose chez les tracteurs de moins de 120 ch.

Du côté des récoltes

Cinq constructeurs ont été récompensés pour leurs engins de récolte des cultures ou des fourrages.

  Moissonneuse-batteuse

Dans cette catégorie, le groupe Agco s’impose grâce à sa moissonneuse-batteuse Ideal labellisée Fendt et Massey Ferguson.

Haut de gamme, l’Ideal sera commercialisée avec des pneus ou des chenilles et sous trois puissances : Ideal 7, moteur Agcopower de 9,8 l et 451 ch ; Ideal 8, moteur Man de 12,4 l et 538 ch et Ideal 9, moteur Man de 15,2 l et 647 ch.

Le plus petit modèle dispose d’un système de battage à simple rotor. Deux rotors sont prévus sur les deux autres modèles. La trémie affiche une capacité de 12.500 l (17.100 l en option). Son débit de vidange est de 140 l/seconde (210 l/seconde en option). Optionnelle, l’application « Ideal Harvest » règle automatiquement les paramètres de la moissonneuse-batteuse.

Les moissonneuses-batteuses Ideal de Fendt et Massey Ferguson ont en outre remporté le Prix du public .

Avec leur Ideal, Fendt et Agco s’imposent dans deux catégories :  moissonneuse-batteuse et prix du public.
Avec leur Ideal, Fendt et Agco s’imposent dans deux catégories : moissonneuse-batteuse et prix du public.

  Ensileuse

La première place du podium revient à Krone, pour ses ensileuses Big X680, 780 et 880.

Celles-ci ont la particularité d’être équipée de la fonctionnalité « LiftCab ». Elles peuvent donc soulever leur cabine de 70 cm durant le travail au champ au moyen d’un dispositif ciseau actionné par vérin hydraulique doté d’une suspension par accumulateur. Ainsi, pendant le hachage avec cabine soulevée, le chauffeur voit réellement par-dessus la végétation et juste au-dessus de la paroi de la remorque d’ensilage.

Ces modèles bénéficient d’une nouvelle motorisation Liebherr ainsi que d’un large choix de réservoirs (diesel, additif d‘ensilage, eau, urée), à sélectionner selon les préférences de l’entrepreneur.

Pour améliorer la vision du chauffeur, la BiG X LiftCab  de Krone peut soulever sa cabine de 70 cm.
Pour améliorer la vision du chauffeur, la BiG X LiftCab de Krone peut soulever sa cabine de 70 cm.

  Matériel de récolte des pommes de terre ou betteraves

Avec sa nouvelle arracheuse automotrice à pommes de terre 4 rangs Ventor 4150, Grimme s’empare de la pole position.

Parmi ces principales caractéristiques, citons son moteur de 530 ch, sa trémie de 15 t ainsi que l’intégration du principe SE (tamisage et séparation des fanes) issu des arracheuses traînées du même nom. Afin de réduire le tassement des sol, la Ventor dispose également de l’avancement « marche en crabe » et de pneumatiques de grandes dimensions, à savoir 900/70 R32 à l’avant et 900/60 R38 à l’arrière. La fonction « marche en crabe » se combine à un bâti arracheur pivotant et à un rayon de braquage de 6,10 m.

Marche en crabe, moteur de 530 ch et trémie de 15 t  sont les principales caractéristiques de la Ventor 4150.
Marche en crabe, moteur de 530 ch et trémie de 15 t sont les principales caractéristiques de la Ventor 4150. - J.V.

  Faucheuse

Pour la deuxième fois consécutive, Vicon arrive premier grâce, cette année, à sa faucheuse Extra 7100T GeoMow.

La fonction Geomow permet un ajustement automatique du recouvrement entre les faucheuses arrière et avant, via un déplacement latéral hydraulique sur les deux groupes de fauche à l’arrière. En pratique, lors de la fauche sur terrain plat et uniforme, les faucheuses travaillent avec un recouvrement minimal pour atteindre une largeur de coupe efficace jusqu’à 10,20 m. Lors de la fauche en virage, Geomow détecte automatiquement la position modifiée de la faucheuse avant et, en temps réel, compense en augmentant le recouvrement, ne laissant pas de bandes non coupées. Le système inclut la fonction section control pour les manœuvres en fourrières : les faucheuses avant et arrière sont relevées automatiquement quand il le faut.

Avec Geomow, Vicon ajuste automatiquement le recouvrement entre les faucheuses avant et arrière.
Avec Geomow, Vicon ajuste automatiquement le recouvrement entre les faucheuses avant et arrière.

  Presse

Avec son modèle FBP 3135 Bale Pack, Kuhn s’adjuge cette catégorie.

Ce modèle haut de gamme à commande isobus est capable de suivre parfaitement le relief du sol, même en pente, et peut fonctionner avec tous types d’andains. Cette presse bénéficie d’un pick-up d’une largeur de 2,30 m et est disponible avec deux systèmes de coupe (à 14 ou 23 couteaux) intégrant tous deux la sélection du nombre de couteaux actifs. En option, ce modèle peut être équipé du système IntelliWrap de liage par film à 2 rouleaux. Celui-ci permettrait d’appliquer le film avec un rapport d’étirage supérieur et raccourcirait également les phases de démarrage et de fin de cycle.

La presse  FBP 3135 Bale  Pack de Kuhn  bénéficie  d’un pick-up  de 2,30 m.
La presse FBP 3135 Bale Pack de Kuhn bénéficie d’un pick-up de 2,30 m.

Travail du sol,

semis et protection

Trois constructeurs ont été mis à l’honneur par le jury.

  Outil de travail du sol

Väderstad remporte cette catégorie grâce à son Cross Cutter.

Le Cross Cutter est destiné à un travail du sol intensif ultra-superficiel à 2 à 3 cm de profondeur. La forme crénelée des disques (450 mm de diamètre) permettrait, selon la marque, une découpe totale et un mélange intense à très faible profondeur. Son utilisation requiert très peu de puissance.

Le Cross Cutter vise un travail du sol à 2 à 3 cm  de profondeur.
Le Cross Cutter vise un travail du sol à 2 à 3 cm de profondeur.

  Outil de semis

L’Azurit permet à Lemken de s’imposer.

Basé sur le procédé DeltaRow, l’Azurit dépose les semences sur deux demi-rangs en quinconce, ce qui garantirait à chaque future plante 70 % d’espace en plus en comparaison du système traditionnel. Celles-ci seraient dès lors mieux approvisionnées en eau et en nutriment.

La précision du DeltaRow tient à la séparation des deux demi-rangs grâce à deux disques perforés, synchronisés, équipés de sélecteurs contrôlés qui corrigent immédiatement les irrégularités. La séparation régulière ainsi obtenue a un autre avantage : pour effectuer le jalonnage ou marquer les voies de passage de traitement, il est possible de doubler la quantité de graines sur une seule ligne de sorte que le nombre de plantes reste constant.

Avec l’Azurit, Lemken s’impose  dans la catégorie outil de semis.
Avec l’Azurit, Lemken s’impose dans la catégorie outil de semis.

 Matériel de pulvérisation

Dans cette catégorie, Amazone s’impose avec son pulvérisateur traîné UX01 Super.

Ce nouveau modèle est équipé du centre de pilotage SmartCenter, d’un nouveau bac incorporateur de 60 l et d’une nouvelle buse de nettoyage des bidons. Le système de pilotage de rampe a lui aussi été renouvelé.

L’UX01 bénéficie également d’un nouvel essieu directeur. Disponible en version Confort ou Confort Plus, il affiche trois capacités : 4.200, 5.200 ou 6.200 l. Il peut être équipé de rampes Super-L2 de 27 à 40 m.

L’UX 01 Super est disponible avec une cuve de 4.200, 5.200 ou 6.200
l.
L’UX 01 Super est disponible avec une cuve de 4.200, 5.200 ou 6.200 l. - J.V.

Manutention

Développée en coopération avec Liebherr, la nouvelle gamme de chariots télescopiques Scorpion conduit Claas à la victoire dans cette catégorie.

Par rapport à la génération précédente, ces modèles bénéficient de forces de levage supérieures et de nouveaux systèmes d’assistance au conducteur. Ils seraient également plus confortables et plus économiques, tout en procurant davantage de sécurité à l’opérateur. Ces Scorpion reçoivent également une nouvelle cabine, la marche en crabe directrice, un frein de stationnement tout automatique ainsi que le nouvel assistant « Smart Loading ». Ce dernier autorise la commande de précision du système hydraulique de travail avec sécurité de surcharge.

Pour sa nouvelle génération de télescopiques Scorpion,  Claas collabore  avec Liebherr.
Pour sa nouvelle génération de télescopiques Scorpion, Claas collabore avec Liebherr.

Enfin, le jury a décerné un prix spécial à Walterscheid pour son troisième point hydraulique avec amortisseur intégré.

A lire aussi en Equipements

Renouveler sa phytolicence, comment ça marche?

Cultures Réservée à un cadre professionnel, la phytolicence, en fonction de son type (P1, P2, P3 ou NP), permet aux agriculteurs de stocker, d’acheter, d’utiliser ou de conseiller des produits phytopharmaceutiques. Celle-ci expirée, il vous sera interdit d’en faire quoi que ce soit. Vous vous retrouvez dans ce cas de figure et souhaitez renouveler votre document arrivé à échéance ? Voici la marche à suivre.
Voir plus d'articles