Ferme connectée: la gestion des données,entre nouveaux modèles économiques et coopératifs

Les données collectées, notamment par les robots via la puce d’identification de l’animal, peuvent être traitées  par une Intelligence artificielle pour aider l’éleveur à conduire plus finement son troupeau.
Les données collectées, notamment par les robots via la puce d’identification de l’animal, peuvent être traitées par une Intelligence artificielle pour aider l’éleveur à conduire plus finement son troupeau. - P-Y L.

«  Les principaux enjeux de la ferme connectée ? Remettre l’agriculture de précision au goût du jour et la rendre possible par la mise en place de capteurs dans les exploitations. Ceux-ci permettent, notamment, d’améliorer les performances à l’échelle de l’exploitation et une protection de l’environnement, en optimisant au mieux les processus, en diminuant les intrants, en apportant la bonne dose au bon moment », explique Jean-Pierre Chanet, chercheur à l’Irstea dans les domaines de la robotique agricole...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct