Lobbies: l’en-vert du décor

Lobbies: l’en-vert du décor

Et si on posait, pour une fois, le problème à l’envers. À qui profite le crime ? Autrement dit, qui tire les ficelles et les marrons du feu de ces campagnes de dénigrement ? C’est l’analyse que fait Gil Rivière-Wekstein dans son livre « Panique dans l’assiette, ils se nourrissent de nos peurs ».

Preuves en béton à l’appui, il a mené son enquête dans les couloirs de l’agro-business et dans les arrière-boutiques des ONG. Qui, quand et comment on manipule les statistiques, les expertises et les témoignages pour créer de la peur, ce...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct