Changer?

Changer?

La plupart des gens répondront par l’affirmative, surtout les jeunes. Beaucoup d’entre eux sont des adeptes fanatiques de la religion du changement : ils changent de métier, d’habitation, de petit ami ou de petite amie comme de chemise ! Et ils s’en glorifient ! Ils se marient, se démarient, mélangent leurs enfants, s’expatrient, reviennent, repartent, et poursuivent sans fin je ne sais quelle chimère. Prompts à s’enflammer, ils s’éteignent très vite puis recherchent d’autres étincelles qui les feront flamber. Ils remettent sans cesse leur vie en question, prêts à tout...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct