Coupe du monde de Jumping: les Américains à l’assaut de Paris

Le podium de Paris composé d’Elisabeth Madden, de Devin Ryan  et d’Henrik von Eckermann.
Le podium de Paris composé d’Elisabeth Madden, de Devin Ryan et d’Henrik von Eckermann. - FEI/Jim Hollander

Tout comme ce fut le cas en 2017, la ligue américaine de la Longines FEI World Cup Jumping a battu la ligue européenne au terme de la saison indoor de la Coupe du monde. Le Top 4 fut composé de 3 cavaliers américains et d’un Européen.

Si le champion en titre, McLain Ward sur sa jument SBS HH Azur Gardens Horses (Thunder vd Zuuthoeve x Sir Lui vd Zuuthoeve), était pourtant bien décidé de prolonger son titre, c’était sans compter sa compatriote Elisabeth Madden et son étalon hors du commun Breitling La...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct