Trois cas de maladie de Newcastle confirmés

Trois cas de maladie de Newcastle confirmés

Dans ces trois communes, toutes les mesures nécessaires ont été prises pour combattre la maladie : une zone de protection de 500 m a été délimitée autour de chaque contamination et, dans cette zone, tous les rassemblements sont interdits et la vaccination est obligatoire pour toutes les volailles et les pigeons. Ces mesures sont d’application pendant 21 jours, soit jusqu’au 6 juillet.

Seule solution :

la vaccination

La maladie de Newcastle est une maladie virale très contagieuse, à laquelle presque toutes les espèces avicoles (sauvages et domestiques) sont sensibles. Selon la souche virale et l’espèce avicole atteinte, les symptômes sont plus ou moins aigus. En cas d’infection par une souche très agressive, les animaux malades peuvent manifester des symptômes nerveux et une forte mortalité peut être signalée.

L’Afsca souligne que la vaccination est la seule mesure de prévention valable contre la maladie. La vaccination est légalement obligatoire pour tout éleveur professionnel et pour toute volaille et pigeon participant à un rassemblement ou une exposition. L’Agence recommande aussi vivement la vaccination pour les volailles des hobbyistes.

Cette maladie ne touche que les oiseaux. L’homme n’y est pas sensible. La consommation d’œufs, de viande volaille et de produits d’origine avicole ne présente aucun risque. Il n’y a donc pas de danger pour la santé publique.

Le direct

Le direct