L’Elevage au cœur de la Foire pour rapprocher éleveurs et consommateurs

F idèle au rendez-vous, l’association wallonne de l’élevage (awé) sera sur tous les fronts lors de la prochaine édition de la Foire de Libramont. Avec un programme d’activités qui s’enrichit d’année en année, elle s’affiche comme un acteur majeur de ce rendez-vous incontournable du monde de l’élevage.

Les professionnels du secteur comme le grand public pourront apprécier plusieurs événements propres à cette édition 2018. Parallèlement à cela, les activités plus conventionnelles se poursuivront, voire seront renforcées pour répondre toujours davantage au pu blic ciblé.

Réduire le fossé entre éleveurs et consommateurs

Consciente du fossé qui s’accroît entre le monde de l’élevage et le grand public, l’awé déploie maintenant depuis quelques années des actions spécifiques, que ce soit dans le cadre de la Foire de Libramont et ou en dehors de celle-ci.

Désireuse d’informer les citoyens de manière objective sur les caractéristiques des élevages wallons, et ce dès leur plus jeune âge, l’awé présentera pour la première fois, une BD sur l’élevage wallon. Le vendredi 27 juillet, le livre sera présenté, sur le stand de l’awé. Cette BD, réalisée avec le soutien et la collaboration de l’Apaq-w et de la Province du Brabant wallon, ainsi qu’avec l’expertise du Collège des Producteurs, complète l’exposition didactique Agripédia (www.agripédia.be), située dans les locaux de l’awé à Wavre. Durant toute la durée de la Foire, d’autres animations autour de cette BD seront organisées en différents endroits.

Par ailleurs, la version mobile de l’exposition Agripédia, inaugurée au Parlement wallon en mai dernier, sera installée dans la Ferme enchantée et accessible à tous les visiteurs.

Et que les plus petits se réjouissent, Libramont c’est aussi l’occasion de voir Ewa, la mascotte de l’awé ! Suite au véritable engouement observé lors de sa première sortie l’année dernière, EWA, la fameuse vache bleue, sera de nouveau présente dans les allées de la Foire.

Diverses animations seront encore coordonnées par l’awé dans la Ferme enchantée : traite d’une vache laitère, tonte d’un bovin… les principaux gestes du métier d’éleveur seront présentés au public, qui pourra également s’essayer à de nombreuses pratiques. À deux pas des rings de concours, le labyrinthe didactique en paille prendra place pour la seconde année consécutive.

Côté rings

L’élevage sera bien représenté lors des traditionnels concours bovins, ovins et porcins organisés par l’awé les journées du vendredi 27 et du samedi 28 juillet. En matière d’élevage bovin, sont prévus des concours pour les races suivantes : Blanc-Bleu belge (244 animaux, 112 éleveurs), Blonde d’Aquitaine (64 animaux pour 12 éleveurs), Charolais (53 animaux pour 4 éleveurs), Limousin (93 animaux pour 21 éleveurs), Holstein (60 animaux pour 18 éleveurs) et Montbéliardes (50 animaux pour 8 éleveurs).

Les concours bovins sont organisés par les Herds-Books et l’awé ; à l’exception du Concours Blanc-Bleu Belge, qui est quant à lui porté par le Comité du Spécial.

À noter que dans le cadre du Concours de la race Holstein, est également prévue l’organisation du Showmanship. Ce concours de présentation du bétail s’adresse plus particulièrement aux jeunes adultes, aux adolescents, mais même aux enfants. Certains, âgés d’à peine 4 ans, ont déjà prévu d’y prendre part ! Pour ce concours, les inscriptions sont en cours auprès du Wall’Holstein Club, qui crée depuis quelques années maintenant une dynamique au sein des jeunes éleveurs laitiers.

Et du côté de la race Blanc-Bleu, coup de cœur mais aussi coup de projecteur sur les jeunes générations d’éleveurs. Pour la seconde année consécutive, le Comité du spécial Blanc-Bleu belge et l’awé organisent un concours pour les jeunes pousses le samedi 28/07 à 12h, pendant la pause du concours traditionnel. Il s’adresse aux enfants de 6 à 12 ans accompagnés de leur veau de 6 à 8 mois qu’ils auront préparé avec soin à la ferme. La première édition avait été un véritable succès, près de 50 enfants s’y étaient inscrits. Pour cette nouvelle édition, quelque 40 enfants présenteront une vingtaine de veaux. Au vu de celles-ci, nous pouvons déjà prédire que le succès sera de nouveau au rendez-vous.

Côté po rcs, le concours se tiendra le samedi 28 juillet à partir de 11h00, avec le Championnat prévu à 12h00. Les animaux en lice seront le Porc Piétrain, le Piétrain résistant au stress et le Landrace résistant au stress. Les organisateurs s’attendent à accueillir entre 25 et 30 animaux.

Le Concours National Mouton se déroulera le samedi 28 juillet à partir de 10h00. Cette année, le Charollais sera présent, outre les races suivantes : Texel, Texel Bleu, Suffolk, Bleu du Maine, Texel Français, Hampshire Down, Vendéen, et Zwartbles. Environ 300 moutons sont attendus. Ce concours est organisé par l’Association Provinciale des Eleveurs Ovins du Luxembourg (APEOLux).

Coup de cœur mais aussi coup de projecteur sur les jeunes générations d’éleveurs. Pour la seconde année consécutive, le Comité du spécial Blanc-Bleu belge et l’awé organisent un concours pour les jeunes pousses le samedi 28/07 à 12h, pendant la pause du concours traditionnel. Il s’adresse aux enfants de 6 à 12 ans accompagnés de leur veau de 6 à 8 mois qu’ils auront préparé avec soin à la ferme. La première édition avait été un véritable succès, près de 50 enfants s’y étaient inscrits. Pour cette nouvelle édition, quelque 40 enfants présenteront une vingtaine de veaux. Au vu de celles-ci, nous pouvons déjà prédire que le succès sera de nouveau au rendez-vous.

L’élevage,

un secteur très Smart !

Suivi génétique, outils de management, encadrement technico-économique… plus que jamais l’asbl proposera une large gamme de services pour l’ensemble des éleveurs wallons ! Ce large panel de services se déclinera au sein même de l’exposition des animaux, particulièrement diversifiée cette année : outre les moutons, les porcs, les volailles, les bovins de race Blanc-Bleu Belge, Blanc-Bleu Mixte et Holstein, les visiteurs découvriront sur le stand de l’awé de nouvelles robes. En effet, des bovins des races suivantes seront exposés : Blonde d’Aquitaine, Charolais, Limousin, Salers, Angus, Normande, Montbéliarde et Rouge Pie de l’Est.

Notons qu’elle sera sera présente dans l’espace « Smart Farming & FoodTech by Digital Wallonia » pour présenter ses nombreux produits privilégiant l’interaction et l’ultra connexion entre l’éleveur et son troupeau. De la gestion du troupeau par smartphone au suivi de vêlage et détection de chaleur, les outils développés par l’awé facilitent le travail de l’éleveur dans un contexte de numérisation de l’élevage.

Dans une optique alliant « des services pour tous les éleveurs et toutes les races » et le Smart Farming, l’awé présentera son nouvel outil, disponible sur Myawenet, programme informatique de gestion de troupeau. La principale nouveauté concerne les calculs de consanguinité. Ce module fonctionne maintenant pour toutes les races et est interactif. Les calculs s’effectuent pour chaque femelle de l’exploitation avec des mâles de même race. Ces mâles peuvent être des taureaux d’insémination, issus de n’importe quel centre, ou les reproducteurs du troupeau. Par ailleurs, avant les criées du Centre de Sélection Bovine, les taureaux mis en vente y sont inclus. Ces résultats sont consultables sous forme de listes paramétrables à façon. Ils peuvent aussi être visionnés sur les fiches individuelles et sur les applications smartphone (awésmart ou arismart).

Autre nouveauté, le service FertiLait, proposé à tous les éleveurs laitiers participant au suivi de performances laitières. Il s’agit d’une analyse supplémentaire optionnelle de l’échantillon de lait permettant de définir le statut gestationnel de la vache dès 28 jours de gestation. Pratique (pas de contention spécifique des animaux) et très fiable, ce nouveau service complémentaire à un suivi de reproduction vétérinaire est déjà largement adopté par les éleveurs des pays voisins.

Enfin, les équipes de l’awé se feront un plaisir d’accueillir les visiteurs de la Foire de Libramont sur leur stand, situé au rez-de-chaussée du LEC. Ces derniers pourront également poser toutes leurs questions sur la Confrontation européenne 2019 au desk d’information spécialement prévu à cet effet, qui sera situé sur le stand de l’awé, face aux animaux Holstein. En effet, les vendredi 12 et samedi 13 avril 2019, la Belgique accueillera la prochaine édition de ce concours de bovins le plus prestigieux en Europe, qui a lieu tous les 3 ans. Il sera co-orchestré en 2019 par l’awé, le Herd-book Holstein et la Foire de Libramont – LEC.