La ferme Henricot récompensée par le prix Baillet Latour de l’environnement 2018

La ferme Henricot récompensée par le prix Baillet Latour de l’environnement 2018

La gestion plus raisonnée et durable des sols a entrainé l’augmentation de la faune auxilliaire. L’utilisation de bandes enherbées, de haies ou encore de couverts végétaux durant l’hiver favorise les microorganismes du sol mais constitue aussi un refuge et un garde-manger pour le gibier et les oiseaux. Les fermiers ont aussi ajouté des nichoirs et perchoirs à rapaces. Leur expérience, qui a conduit à une diminution effective de l’usage d’insecticides (-90%), de fongicides (-70%), d’herbicides (-30%) et de carburant (-50%), est encadrée et épaulée par diverses associations et des acteurs...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct