Accueil Porcs

La plus grande porcherie bio de Belgique a ouvert ses portes à Ruiselede

La plus grande porcherie 100% bio de Belgique a officiellement ouvert ses portes lundi à Ruiselede (Flandre occidentale). BioVar.be y travaille en collaboration avec Delavi (active dans le transport, l’abattage et la découpe) et le groupe Colruyt. Les premiers porcelets y sont justement nés samedi.

Temps de lecture : 2 min

«Nous voulons amener des produits locaux belges sur le marché. L’offre de viande porcine bio est minime en Belgique, et nous devons donc importer. Tout ça va changer», annonce Stefan Goethaert, directeur général de Fine Food, le département production du groupe Colruyt.

En Belgique, la demande de viande de porc issue de l’agriculture biologique excède l’offre locale. Harpo, qui offre un soutien aux entrepreneurs du secteur porcin, est partie à la recherche de partenaires et producteurs qui voulaient se convertir au bio mais n’en a pas trouvé. Elle a donc pris les devants avec BioVar.be, la première porcherie bio qui produit à grande échelle.

Une étable flambant neuve, à haute technologie et neutre en énergie, a donc été construite à Ruiselede, répondant à la législation en vigueur. Il n’y a dès lors plus de boxes pour les porcs qui paissent en liberté. Les porcelets restent en outre au minimum 40 jours auprès de leur mère. BioVar.be mise également sur le respect du bien-être animal, attribuant même un nom à toutes ses truies. Celles-ci sont arrivées du Danemark en juillet dernier, précise Wim Haeck, le responsable de BioVar.Be. La nouvelle entreprise a par ailleurs pour ambition de convaincre les nouveaux acteurs à se convertir au bio et les accompagner dans la transition. La viande sera commercialisée à l’été 2019.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=17&v=BCglwL9WDN8

A lire aussi en Porcs

Fonds sanitaire: une nouvelle exonération pour la filière porcine?

Porcs Le 19 octobre, le ministre fédéral de l’Agriculture, David Clarinval, a présenté à la commission Santé du parlement fédéral une proposition de loi visant à réduire à 0 €, pour l’année 2022, les cotisations obligatoires au Fonds budgétaire pour la santé et la qualité animale et les produits animaux pour la filière porcine. Une mesure qui s’envisage comme une aide à un secteur en difficulté.
Voir plus d'articles