En période hivernale, veillez au respect des conditions d’épandage!

Depuis le 16 novembre, les épandages de fumier (sauf fumier de volailles) et de compost sont autorisés.
Depuis le 16 novembre, les épandages de fumier (sauf fumier de volailles) et de compost sont autorisés. - J.V.

Depuis le 16 novembre, les épandages de fumier (sauf fumier de volailles) et de compost sont autorisés. Pour les engrais de ferme dits « à action rapide » tels que le lisier ou les effluents de volailles, l’épandage sera autorisé à partir du 16 janvier en prairie (80 kgN/ha maximum) et du 16 février en culture. L’efficacité des engrais de ferme dépend notamment de leurs caractéristiques, des conditions et de la date d’épandage.

En prairie, les essais d’Agra Ost ont montré sur plusieurs années que c’est l’épandage de fin d’hiver (mi-février) qui permet le mieux de valoriser l’azote du lisier. Dans le cas où vous disposez d’une capacité de stockage suffisante, il est donc préférable d’attendre les conditions optimales.

En outre, il faut également veiller à ce que les bonnes conditions pour épandre soient réunies. Tout d’abord, il faut s’éloigner d’au moins 6 m de tout point d’eau. Pendant l’hiver avec les pluies abondantes et les matins humides, le sol peut être détrempé. Mieux vaut ne pas le travailler avant qu’il ne se soit correctement asséché afin de respecter la structure du sol lors de l’épandage.

Sols enneigés ou gelés

Concernant les conditions météo, le sol ne doit pas être inondé ou recouvert de neige. Précisons que pour l’Administration, toute surface recouverte d’un voile blanc neigeux est considérée comme enneigée. Dans ce cas, l’interdiction d’épandre ne porte que sur la partie enneigée de la parcelle.

Certaines années, des périodes prolongées d’enneigement ont eu lieu en février. Dès lors, si vos capacités de stockage sont limitées, il est prudent de faire de la place quand les conditions le permettent.

Le sol ne peut pas non plus être gelé, sauf hors « zone vulnérable » pour les épandages de fumier ou de compost. En zone vulnérable, il est interdit d’épandre tous les engrais de ferme (fumier et compost compris) dès que la température au sol est restée inférieure à 0ºC depuis plus de 24h sans discontinuité. Dans ce cas, l’interdiction d’épandage est effective tant que la température au sol ne remonte pas au-dessus de 0ºC ; les données météo de la station IRM la plus proche faisant foi. Le schéma ci-joint illustre les autorisations/interdictions d’épandage en fonction de la température du sol.

Autorisations/interdictions d’épandage en fonction de la température du sol.
Autorisations/interdictions d’épandage en fonction de la température du sol.

D’après Protect’Eau