Accueil Equipements

Au côté de nombreux autres lauréats, Joskin remporte le prix «Machine de l’année 2019»

Remis en alternance à Agritechnica et au Sima, le prix « Machine de l’année » récompense les matériels agricoles les plus innovants. Pour cette édition 2019, une vingtaine de journalistes issus de 10 pays – dont un représentant de Le Sillon Belge/Landbouwleven – ont participé aux votes, parfois serrés, et départagés les nombreux candidats. Retrouvez ici le palmarès complet de cette édition.

Temps de lecture : 9 min

C’est dans le cadre du Mondial des fournisseurs de l’agriculture et de l’élevage (Sima) que le panel de journalistes européens participant à l’élection des « Machine de l’année 2019 » a eu la lourde charge de départager les candidats, sur base de critères bien précis (lire encadré). Quinze prix et un prix du public ont été décernés à l’issue des discussions.

Tracteurs : du XL+ au S

Quatre catégories étaient ouvertes aux tracteurs, selon leur puissance.

Tracteur XL+

Dans cette catégorie, le prix revient à Case IH, pour son tracteur articulé Quadtrac CVX.

Cette gamme se décline en quatre modèles (470, 500 et 540). Sous le capot, ils embarquent un moteur FPT Cursor 13 à six cylindres dont la puissance varie de 525 à 613 ch. La technologie Hi-eSCR lui permet de répondre aux normes d’émission Stage IV. L’engin embarque 1.230 l de carburant et 322 l d’AdBlue, des volumes impressionnants. Seule la transmission à variation continue CVX est disponible sur ces modèles.

Tracteur L

Avec son nouveau 7719 S, Massey Ferguson s’impose dans la catégorie L.

Ce modèle est doté d’un moteur AgcoPower 6 cylindres de 6,6 l répondant aux normes d’émission Stage V. Il développe une puissance de 190 ch (220 ch de puissance maximum en cas d’utilisation de la prise de force ou de l’hydraulique).

Le MF 7719 S embarque un moteur 6 cylindres de 6,6 l conforme aux normes  d’émission  Stage V.
Le MF 7719 S embarque un moteur 6 cylindres de 6,6 l conforme aux normes d’émission Stage V.

La monte possible de pneus de 1,95 m constitue un changement important sur ce modèle de la série 7700. Le relevage arrière affiche une capacité de 9.600 kg.

En cabine, le chauffeur dispose du nouveau terminal Datatronic 5 lui permettant d’accéder aux paramètres du tracteur et aux systèmes d’agriculture de précision.

Tracteur M

Dans cette catégorie, le groupe CNH se distingue grâce à deux modèles : le T5 Auto Command de New Holland et le Versum de Case IH.

La gamme T5 Auto Command se compose de quatre modèles de 110 à 140 ch, équipés d’un moteur quatre cylindres de 4,5 l. Ils adoptent la transmission à variation continue Auto Command. Selon le constructeur, l’accélération et la décélération en trois phases qu’elle permet s’accorde comme il le faut aux performances de chaque tâche.

Le T5 Auto Command est disponible en quatre versions, de 110 à 140 ch.
Le T5 Auto Command est disponible en quatre versions, de 110 à 140 ch.

Les tracteurs T5 Auto Command sont équipés de la cabine Horizon et de l’accoudoir SideWinder.

Quatre modèles sont également au catalogue de la nouvelle gamme Versum CVXDrive. On retrouve une fois encore un moteur quatre cylindres de 4,5 l, pour une puissance entre 110 et 140 ch. La transmission CVXDrive, à variation continue, permet de rouler à 40 km/h en mode économique.

Le Versum bénéficie de la transmission  à variation continue CVXDrive.
Le Versum bénéficie de la transmission à variation continue CVXDrive.

En cabine, l’accoudoir Multicontroller est présent.

Tracteur S

Valtra remporte cette catégorie avec sa nouvelle série A HiTech 4.

Lancés en janvier dernier, les nouveaux modèles A104 et A114 sont dotés de la nouvelle transmission powershift HiTech 4 (16 vitesses avant et arrière). Ils disposent également de l’amortisseur SoftDrive et du verrouillage hydraulique des accessoires.

Les Valtra A104 et A114 sont dotés de la nouvelle transmission powershift HiTech 4.
Les Valtra A104 et A114 sont dotés de la nouvelle transmission powershift HiTech 4.

En cabine, l’utilisateur a accès à de nombreuses fonctions automatiques et pré-programmables, ce qui lui facilite la conduite. Le joystick est issu de la série N tandis que le tableau de bord bénéficie d’une mise à jour. En option, la cabine à suspension mécanique accroît le confort du chauffeur.

Tracteur spécialisé

À ces quatre catégories ouvertes aux tracteurs de différentes puissances, s’ajoute une dernière destinée à récompenser un tracteur spécialisé. Elle a été remportée par Same pour son Frutteto ActiveSteer & Agrosky, le premier tracteur pour vignobles et vergers à quatre roues motrices.

Le Frutteto ActiveSteer & Agrosky (Same) est le premier tracteur pour vignobles et vergers à quatre roues motrices.
Le Frutteto ActiveSteer & Agrosky (Same) est le premier tracteur pour vignobles et vergers à quatre roues motrices.

La technologie à quatre roues motrices accroît la maniabilité de l’engin. Leur position est contrôlée par un boîtier électronique qui permet aussi à l’opérateur de choisir parmi trois modalités de fonctionnement. À savoir : mouvement des roues arrière proportionnel aux roues avant, « crabe » et « delayed » (le braquage arrière est proportionnel à celui des roues avant mais se fait avec un léger retard). Un mode manuel est également disponible.

Du côté des récoltes

Quatre constructeurs ont été récompensés pour leurs engins de récolte.

Moissonneuse-batteuse

Grâce à la CR Revelation IntelliSense, New Holland s’empare du prix dans cette catégorie.

Le système IntelliSense ajuste automatiquement les réglages de la machine en vue de réduire les pertes et augmenter la qualité du grain lors de la moisson. En pratique, le chauffeur a le choix entre quatre stratégies : pertes limitées, qualité du grain, débit maximum ou rendement fixe. La moissonneuse-batteuse adapte ensuite de manière dynamique la vitesse des rotors, l’angle des couvercles, la vitesse des vents ainsi que l’ouverture de la pré-grille, de la grille supérieure et de la grille inférieure, pour atteindre automatiquement le résultat souhaité.

Le système  IntelliSense ajuste automatiquement les réglages de la machine pour réduire les pertes  et augmenter la qualité du grain.
Le système IntelliSense ajuste automatiquement les réglages de la machine pour réduire les pertes et augmenter la qualité du grain.

Ensileuse

Cette catégorie est remportée par Krone pour son ensileuse Big X 1180.

Ce dernier-né de la gamme est doté d’un moteur V12 Liebbher de 24,24 l, développe une puissance de plus 850 kw, soit 1.156 ch. Il peut être équipé, en option, de la cabine élévatrice LiftCab, procurant au chauffeur une meilleure vue sur la parcelle et le chargement de la benne. L’automatisme de remplissage EasyLoad est également disponible. Il permet de remplir latéralement n’importe quel véhicule de transport parallèle à l’ensileuse.

La Big X 1180 embarque un moteur de 24,24
l, pour une puissance de 1.156
ch.
La Big X 1180 embarque un moteur de 24,24 l, pour une puissance de 1.156 ch. - J.V.

Matériel de récolte

Ropa s’impose dans cette catégorie avec son arracheuse de pommes de terre Keiler 2 L.

Celle-ci se distingue par sa trémie à fond mouvant associée à un bras de déchargement en trois parties. Malgré une capacité inférieure d’environ 20 % par rapport à la version standard, la marque annonce une hausse de 30 % du débit de chantier de la machine. Le déchargement en continu des pommes de terre vers les bennes ou palox est aussi possible.

La Keiler 2 L permet un déchargement en continu des pommes de terre vers les bennes, mais aussi  en palox.
La Keiler 2 L permet un déchargement en continu des pommes de terre vers les bennes, mais aussi en palox.

Faucheuse

Avec sa faucheuse Novacat A10 CrossFlow, Pöttinger remporte un prix.

La vis sans fin à entraînement mécanique, appelée CrossFlow, équipant le combiné de fauche permet le regroupement d’andains sans conditionneur, directement après la fauche. Un carénage entoure le dispositif et évite les pertes de fourrage. Celui-ci peut également être ouvert pour une dépose large du fourrage.

Sur la Novacat A10, la vis sans fin CrossFlow  permet le regroupement d’andains sans conditionneur.
Sur la Novacat A10, la vis sans fin CrossFlow permet le regroupement d’andains sans conditionneur.

Travail du sol et semis : Allemagne et France se partagent les prix

Si le constructeur allemand Lemken est un habitué du prix, c’est une première pour le français Sulky.

Outil de travail du sol

Le déchaumeur Rubin 10 permet à Lemken de s’imposer dans cette catégorie. Il se caractérise par une nouvelle disposition des disques. Ils sont agencés symétriquement des deux côtés de l’outil afin d’éviter le déport latéral lors des déplacements en ligne droite. La consommation de carburant serait aussi réduite.

Les disques du Rubin 10 sont agencés symétriquement des deux côtés de l’outil afin d’éviter le déport latéral.
Les disques du Rubin 10 sont agencés symétriquement des deux côtés de l’outil afin d’éviter le déport latéral. - J.V.

Derrière la première rangée de disques, une herse peigne émiette et distribue la terre et la matière organique tandis qu’à l’arrière, la rangée de lames de nivellement (réglable sans outil) répartit et nivelle le sol.

Outil de semis

Sulky s’impose dans cette catégorie avec son semoir pneumatique Progress P50.

Ce semoir porté intègre trois trémies indépendantes pilotées depuis une interface unique. Il est destiné au semis de cultures associées, à l’apport localisé d’engrais, au semis de couverts multi-espèces… Pour faciliter l’étalonnage des trois doseurs indépendants, le constructeur français a développé une nouvelle interface de pilotage.

Le semoir Progress P50 (Sulky) intègre trois trémies indépendantes pilotées depuis une interface unique.
Le semoir Progress P50 (Sulky) intègre trois trémies indépendantes pilotées depuis une interface unique.

Le semoir Progress peut gérer les départs et arrêts de doseurs automatiques par GPS en bout de champ ou encore des cartes de modulation automatiques. Il est même possible de gérer des cartes indépendantes pour chaque produit embarqué.

Un pulvérisateur français à l’honneur

Dans cette catégorie, le vainqueur est Kuhn, avec le Metris 2 bénéficiant désormais de la technologie AutoSpray.

Grâce à la technologie PWM (pulsation à longueur modulée), les portes jets intelligents du système de pulvérisation AutoSpray permettent de dissocier la pression de pulvérisation du débit de la buse. L’utilisateur n’a plus à se soucier de la pression en fonction des nombreux paramètres (dose, vitesse et donc taille de gouttelette), il a juste à renseigner sur le terminal Isobus la dose et la taille de gouttelette souhaitée. Et le système fait le reste.

La technologie AutoSpray facilite les réglages du pulvérisateur.
La technologie AutoSpray facilite les réglages du pulvérisateur.

Manutention et SSV : deux habitués

Dans ces catégories, on retrouve deux habitués aux récompenses « Machine de l’année ».

Manutention

Avec son Telescopic Série III, JCB s’impose.

Cette nouvelle génération se distingue des précédentes par sa cabine Command Plus. Plus silencieuse et plus grande, elle accroît considérablement le confort de l’utilisateur. L’accès aux commandes, dont le joystick électro-hydraulique, est plus intuitif. Un écran d’affichage (7 pouces), couplé à une molette rotative de sélection, fait son apparition dans la cabine. Il permet de mieux guider le chauffeur dans le réglage des différents paramètres de l’outil.

La cabine Command Plus constitue la grande nouveauté sur les JCB Telescopic série III. J.V.
La cabine Command Plus constitue la grande nouveauté sur les JCB Telescopic série III. J.V. - J.V.

La visibilité sur l’extérieur et la flèche a également été accrue, grâce au nouveau vitrage associant le pare-brise et la vitre de toit.

SSV

John Deere a modernisé les véhicules utilitaires tout-terrain Gator essence XUV 835M et diesel XUV 865M, ce qui lui permet de remporter un prix.

John Deere équipe ses Gator XUV 835M et XUV 865M d’un nouveau système  de chauffage et climatisation.
John Deere équipe ses Gator XUV 835M et XUV 865M d’un nouveau système de chauffage et climatisation.

Ils disposent d’un nouveau système de chauffage et climatisation. Associé à la cabine pressurisée, il accroît le confort du conducteur, tout au long de l’année. Le chauffage dégivre aussi le pare-brise en hiver. L’isolation sonore de la cabine a également été revue, pour un environnement de conduite plus silencieux.

Matériel d’élevage : Joskin à l’honneur

Dans cette dernière catégorie, Joskin s’empare du prix avec son tonneau à lisier Modulo Advantage.

Le Modulo Advantage est une machine simple adaptée aux petites exploitations et aux tracteurs d’environ 110 ch. Il est constitué d’un tonneau à lisier d’une capacité de près de 11.000 l sur lequel est montée en standard une rampe Pendislide Basic de 7,5 m, elle-même munie d’un automate de pilotage et d’un répartiteur Scalper.

Le Modulo Advantage a été primé dans la catégorie « matériel d’élevage »,  en présence de Victor Joskin (à gauche) et François Solek, export manager.
Le Modulo Advantage a été primé dans la catégorie « matériel d’élevage », en présence de Victor Joskin (à gauche) et François Solek, export manager. - J.V.

Ce tonneau sera produit « à la chaîne » ce qui permettra de réduire nettement les coûts de production, et donc le prix de vente. Le constructeur annonce un tarif inférieur à 35.000€ (hTVA, excepté bras de pompage).

Le choix du public : Maschio Gaspardo Chrono

Le constructeur italien a su mobiliser ses troupes. Résultat : il remporte le prix du public pour ses éléments de semis Chrono.

Les semoirs pneumatiques de précision Maschio Gaspardo équipés des éléments de semis Chrono disposent tous d’un entraînement électrique de la distribution et d’un système de transport de la graine sous pression. Cela permet de travailler jusqu’à 15 km/h avec une précision de plantation maximale, annonce la marque. L’élément est polyvalent. Il permet de semer le maïs et les betteraves mais aussi le colza, les pois…

Les éléments de semis Chrono permettent de travailler jusqu’à 15
km/h.
Les éléments de semis Chrono permettent de travailler jusqu’à 15 km/h.

Le Chrono sera disponible sur les semoirs MTE (en version 6 rangs avec écartement fixe de 70, 75 et 80 cm) et Renata (en version semi-portée 8 rangs avec écartement de 70 ou 75 cm).

J.V.

A lire aussi en Equipements

Aux Sima Innovation Awards: 17 matériels récompensés, au service de la qualité, du confort, de la sécurité… et de l’écologie

Equipements La 79ème  édition du Sima s’est tenue début novembre. À cette occasion, les lauréats des Sima Innovation Awards ont été dévoilés, au sein de cinq catégories. Du palmarès, il ressort trois orientations claires prises par les différents candidats, et mises en évidence par les membres du jury : la précision du travail au service de la qualité du travail et des produits ; l’optimisation et l’aide au service des réglages, du confort et de la sécurité ; et, enfin, la transition écologique.
Voir plus d'articles