«N’exportons pas nos problèmes en Afrique!»

Plusieurs représentants africains avaient fait le déplacement à Bruxelles afin de faire part à l’Europe de leurs inquiétudes.
Plusieurs représentants africains avaient fait le déplacement à Bruxelles afin de faire part à l’Europe de leurs inquiétudes. - J.V.

Entre 200 et 300 éleveurs européens affiliés à l’European milk board (Emb), accompagnés de collègues africains rassemblés sous la bannière « Mon lait est local », de Vétérinaires Sans Frontières, d’Oxfam-Solidarité et de Sos Faim, ont rejoint le quartier européen le 10 avril afin de montrer leur désaccord vis-à-vis de la politique laitière menée actuellement sur le « Vieux Continent ».

« L’Union européenne produit trop de lait, c’est un fait. Mais aucun instrument n...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct