Accueil Echo des entreprises

Nouvelle déconfiture pour le titre Bayer après une décision de justice américaine

Le titre Bayer a chuté de 5% mardi à l’ouverture de la bourse de Francfort, atteignant son plus bas niveau en sept ans. Ce revers fait suite à la décision d’un tribunal américain et préjudiciable pour la société chimique/pharmaceutique allemande.

Temps de lecture : 1 min

Monsanto, détenu par l’allemand Bayer, a en effet été condamné lundi aux Etats-Unis à verser plus de 2 milliards de dollars (1,78 milliard d’euros) à un couple atteint d’un cancer attribué à son désherbant au glyphosate, le Roundup. Bayer, qui s’est dit «déçu» du verdict et compte faire appel, affirme toujours que le Roundup et son principe actif controversé, le glyphosate, sont sans danger. Il n’empêche que l’horizon s’assombrit pour le groupe allemand, car Monsanto, racheté pour 63 milliards d’euros, s’apparente de plus en plus à un boulet au pied: plus de 11.000 procédures contre le Roundup sont en cours aux Etats-Unis, ce qui pourrait pousser la firme à signer un «accord amiable» afin d’éviter tous ces procès.

A lire aussi en Echo des entreprises

Distritech ajoute Bednar à son portefeuille

Echo des entreprises Les outils de travail du sol faisaient défaut au catalogue Distritech depuis que Lemken ait décidé de voler de ses propres ailes en Belgique. En s’associant avec le constructeur tchèque Bednar, l’importateur belge comble ce manque mais étend également son offre avec des semoirs de grandes largeurs, des herses et des bineuses.
Voir plus d'articles