La forêt wallonne à la croisée des chemins

La forêt wallonne à la croisée des chemins

Selon le dernier Panorabois, publié lundi par l’Office économique wallon du bois, à quelques encablures de la Foire agricole de Libramont, le taux de prélèvement des résineux wallons -c’est à dire le rapport entre le bois récolté et ce que la forêt produit- atteint 133%. Alors que les accroissements s’élèvent à près de 2,3 millions de mètres cubes par an, les prélèvements, eux, se montent à plus de 3 millions de mètres cubes.

Pour l’épicéa, essence reine du résineux wallon, ce taux de prélèvement est même de 148%. Plusieurs facteurs expliquent cet...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct