L’autonomie fourragère, essentielle pour la durabilité de nos élevages

L’autonomie fourragère doit permettre de maîtriser au mieux ses coûts de production, d’assurer une qualité différenciée à sa production, et de redorer son image auprès des consommateurs par le maintien des prairies permanentes.
L’autonomie fourragère doit permettre de maîtriser au mieux ses coûts de production, d’assurer une qualité différenciée à sa production, et de redorer son image auprès des consommateurs par le maintien des prairies permanentes.

P our cette 5e édition, la Fugea retourne aux sources en s’associant au Parc naturel du Pays des Collines et au Parc naturel Transfrontalier du Hainaut. Ces 3 partenaires défendent depuis toujours l’autonomie fourragère, financière, et décisionnelle des fermes qui permet d’augmenter la résilience des exploitations dans un contexte économique et climatique incertain. Une valeur sûre également, pour ancrer notre élevage dans notre...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct