Accueil Equipements

Plus de 300 machines en démonstration vous attendent aux Werktuigendagen

Les 21 et 22 septembre, les Werktuigendagen, plus connus sous le nom de Journées de la mécanisation agricole, reprendront leur quartier à Oudenaarde. Plusieurs nouveautés sont à épingler pour cette 34e  édition, qui accueillera, comme à son habitude, de nombreuses démonstrations.

Temps de lecture : 4 min

À la veille de l’événement, Georges Van Keerberghen, son président, rappelle combien il est important de mettre l’agriculture et l’horticulture à l’honneur. « Les professionnels de ces secteurs font face à de nombreux défis. Cela s’explique, notamment, par une méconnaissance du secteur du côté des citoyens et décideurs politiques. Et cela, alors que l’agriculture est dans notre ADN ! Elle fait partie de nous, l’a toujours fait et le fera toujours », clame-t-il. Les Werktuigendagen constitueront une nouvelle fois une véritable vitrine de l’agriculture et de l’horticulture belge.

Plus de 70.000 visiteurs sont attendus pour cette 13e  édition organisée à Oudenaarde. « Majoritairement des Belges, mais aussi des étrangers. C’est un événement enrichissant pour les nombreuses personnes désireuses de voir comment évolue l’agriculture », ajoute le bourgmestre d’Oudenaarde, Marnic De Meulemeester.

Un large programme de démonstrations

Les démonstrations de matériels agricoles et horticoles constituent sans aucun doute le cœur de cet événement. Plus de 300 machines seront présentées au travail, sur une surface approchant 120 ha. Outre ces démonstrations « générales », quatre thématiques seront approfondies en collaboration avec plusieurs centres de recherche : l’incorporation de paille de maïs, le désherbage mécanique, l’irrigation et la fertirrigation et, enfin, une comparaison de différents types de pulvérisateurs.

Avec près de 200
exposants et 300
machines en démonstration sur un site de 120
ha, 
cette édition 2019 des Werktuigendagen devrait répondre aux attentes des visiteurs.
Avec près de 200 exposants et 300 machines en démonstration sur un site de 120 ha, cette édition 2019 des Werktuigendagen devrait répondre aux attentes des visiteurs. - AV

Les visiteurs retrouveront également une vaste gamme de cultures semées ou plantées spécialement pour l’occasion par les firmes semencières présentes, de même qu’un large panel de produits et services. Ces parcelles démonstratives ont une double fonction. D’une part, les semenciers peuvent y exposer leurs variétés ; d’autre part, les constructeurs de machines agricoles y mènent leurs démonstrations.

L’élevage n’est pas en reste. Une journée provinciale lui est consacrée le samedi. Et pour les amateurs d’oldtimers, des défilés sont au programme durant l’entièreté de l’événement. La marque Porsche sera notamment mise à l’honneur.

Enfin, une zone Park & Garden sera installée à proximité de l’entrée principale. Démonstration de tondeuses à gazon, travaux d’élagage… y sont programmés. Elle accueillera également les Stihl Timbersports, un spectacle unique lors duquel s’affronteront plusieurs équipes de bûcherons et élagueurs.

183 exposants, de Belgique et d’ailleurs

Pour ce cru 2019, 183 exposants seront présents, dont 34 pour la première fois. Des chiffres similaires aux éditions 2017 et 2015. En termes de superficie, 23.500 m² ont été attribués aux stands (hors terrain d’essai et de démonstration). Les semenciers utilisent 40.000 m² supplémentaires.

Plus de trois quarts des exposants sont belges (144 sur 183). On dénombre également 34 exposants en provenance des Pays-Bas. Les cinq derniers sont originaires de France et d’Allemagne. Près de neuf nouveaux exposants sur dix sont belges ; les autres proviennent des Pays-Bas.

Comme le salon est axé sur la mécanisation agricole, il n’est pas surprenant que près de 50 % des entreprises présentes sont actives dans ce secteur de l’agriculture. Il en va de même pour la moitié des nouveaux arrivants. Les services, l’horticulture et les entreprises semencières occupent également une grande partie du terrain. Les parcs et jardins, la construction, l’élevage, les oldtimers et autres secteurs sont moins présents.

Parkings et navettes à disposition

Vu la situation de l’événement, la circulation et le parking constituent un sérieux défi pour les organisateurs. C’est pourquoi pas moins de trois parkings (non pavés) sont prévus, pour un total de 15.000 places. Tous ces parkings sont gratuits.

Le parking 1 (P1) est situé le long de la N60, en face de la ferme « Moriaanshoofd ». Le parking 2 (P2) est également situé à côté de la N60, entre Wannestraat et Warandestraat. Enfin, le parking 3 (P3) est situé dans la Stropstraat.

Deux autres zones (pavées, celles-ci) sont aménagées en « Park & Ride », pour un total de 2.000 places situées dans le parc industriel De Bruwaan/Westerring. Les visiteurs pourront y prendre le bus qui les mènera directement sur le champ de foire. Parking et bus sont gratuits.

La sécurité avant tout

Comme pour les éditions précédentes, une attention particulière a été apportée à la sécurité des visiteurs, en collaboration avec la police, les pompiers et tous les services de sécurité. Cela se concrétise sur les routes menant à l’événement, mais aussi sur le champ de foire en tant que tel. Pour éviter tout accident avec les machines de démonstration, des instructions précises ont été données aux exposants et chauffeurs. En outre, les déplacements de machines seront restreints.

***

Pour toute information supplémentaire et consulter la liste des exposants présents, visitez www.werktuigendagen.be/fr.

A lire aussi en Equipements

Aux Sima Innovation Awards: 17 matériels récompensés, au service de la qualité, du confort, de la sécurité… et de l’écologie

Equipements La 79ème  édition du Sima s’est tenue début novembre. À cette occasion, les lauréats des Sima Innovation Awards ont été dévoilés, au sein de cinq catégories. Du palmarès, il ressort trois orientations claires prises par les différents candidats, et mises en évidence par les membres du jury : la précision du travail au service de la qualité du travail et des produits ; l’optimisation et l’aide au service des réglages, du confort et de la sécurité ; et, enfin, la transition écologique.
Voir plus d'articles