Accueil Elevage

Concilier production agricole et environnement: les avancées de la recherche au Cra-w à Libramont

Le Centre wallon de recherches agronomiques vous accueille prochainement lors de 2 journées spécifiques, sur son site de Libramont. Elles vous permettront de découvrir les stratégies explorées et mises en œuvre pour concilier environnement et productions animale et végétale.

Temps de lecture : 5 min

Nos manières de produire et de consommer engendrent des pressions sur l’environnement et une dégradation parfois irréversible des écosystèmes qui questionnent de plus en plus l’ensemble des acteurs de la société. Comment dès lors passer de pratiques intensives à des modes de production minimisant l’empreinte environnementale du kilo d’aliment obtenu ? Comment évaluer l’impact de ces pratiques plus agro-écologiques ? Et que donnent comme résultats des pratiques innovantes en fonction de différents contextes de sol et de climat ?

Nous vous proposons d’explorer ensemble ces pistes pour les systèmes d’élevage herbagers et de grandes cultures avec, dans ce dernier cas, un focus sur un élément clé de notre alimentation : la pomme de terre.

Les prairies et les ruminants, un duo gagnant !

Nos recherches menées actuellement illustrent la nécessité d’optimiser la place de l’herbe dans la ration de nos vaches et moutons. En effet, cela permet de réduire la compétition entre alimentation animale et humaine (l’homme ne pouvant pas valoriser l’herbe produite par nos prairies qui représentent près de 50 % du territoire wallon) et de contribuer à notre souveraineté alimentaire.

De plus, les prairies permanentes ainsi valorisées rendent de nombreux services. Elles stockent tout d’abord du carbone dans les sols, en quantités qui peuvent être plus de deux fois supérieures par rapport aux sols de culture. Cela suffit-il à contrebalancer les émissions de méthane par les ruminants ? C’est ce que nos équipes étudient en comparant les productions de vaches, taurillons, bœufs et veaux rosés.

Un autre atout des prairies permanentes concerne le maintien d’une large biodiversité et des services rendus par cette dernière, au niveau de la flore mais également de la micro et macro-faune du sol. Au niveau de la flore, les légumineuses telles que le trèfle, le lotier, la luzerne, et leur capacité à fixer de l’azote au travers de symbioses qu’elles établissent avec des bactéries du genre rhizobium, jouent un rôle clé dans le maintien de la fertilité des sols. Ce sont également, une fois en fleur, des ressources primordiales pour les insectes pollinisateurs.

Mais prairie signifie également couvert permanent qui limite les risques d’érosion des sols et de lessivage de nitrates vers nos réserves en eaux si le couvert n’est pas surpâturé et/ou surfertilisé… Comment cet écosystème fait-il face, réagit-il aux changements climatiques ? C’est ce que nous illustrerons parallèlement à l’ensemble des outils disponibles pour le caractériser tant en quantité (herbomètre, drone) qu’en qualité (mesures spectrométriques).

Enfin, nos ruminants jouent également un rôle clé dans la mise en œuvre d’une économie plus circulaire, avec un recyclage de ressources entre différents maillons. Ainsi, le ruminant peut valoriser de nombreux coproduits des industries agroalimentaires (drêches de brasseries, pulpes de betteraves…) limitant là également la compétition avec l’homme pour la ressource et réinjectant la partie non assimilée dans les systèmes de culture sous la forme des fumiers produits.

Les fumiers doivent être conservés dans de bonnes conditions de manière à limiter les pertes d’éléments clés tels la potasse ou l’azote.

N’hésitez pas à venir découvrir ces nombreux services rendus par nos élevages à la société: vous ne manquerez pas de regarder nos vaches sous un autre œil !

La pomme de terre: de la graine à l’assiette

La culture de la pomme de terre est depuis toujours au centre des activités de recherche du Cra-w à Libramont. Le lieu fut choisi en 1947 en raison des conditions climatiques rencontrées, peu propices au développement des populations de pucerons, vecteurs de virus de la pomme de terre, faisant de Libramont le lieu idéal pour la production de plants de pommes de terre.

... qu’en culture, deux axes phares de la recherche agronomique déployée sur le site de Libramont.
... qu’en culture, deux axes phares de la recherche agronomique déployée sur le site de Libramont. - M. de N.

Les recherches menées actuellement couvrent l’ensemble de la filière pommes de terre, avec un fil conducteur : le raisonnement et la diminution de l’utilisation des produits de protection des plantes. Pour que la pomme de terre n’ait plus de secret pour vous, notre équipe se réjouit de vous présenter en détail :

–la création de nouvelles variétés plus résistantes aux maladies, et en particulier, au mildiou ;

– l’étude des principaux pathogènes de cette solanacée : le mildiou et les virus transmis par les pucerons, afin de mieux comprendre leur mode de fonctionnement et l’évolution de leurs populations ;

– l’amélioration des systèmes d’avertissement pour raisonner le recours à la protection phyto des plantes ;

– l’évaluation de produits alternatifs de protection des plantes, moins nocifs pour l’environnement.

Journée Portes ouvertes pour tous

Dans le cadre de la Journée Découverte Entreprise, le site de Libramont vous ouvre ses portes et propose une visite interactive entre laboratoires, prairies et étables. L’occasion de venir (re)découvrir nos activités en famille. Rendez-vous le dimanche 6 octobre  !

Journée de réflexion et partage

Le Cra-w, en partenariat avec le Gal Nov’Ardenne, l’asbl Fourrages-Mieux et le Spw-DGO3-Vulgarisation, organise une journée à destination des agriculteurs et du secteur sur le thème de « l’herbe au service de nos élevages et de la société ». Celle-ci aura lieu le lundi 7 octobre de 9h40 à 16h30 à Libramont. Participation gratuite mais inscription souhaitée au 081/87.40.05. Au programme : interventions, débats, lunch et visites d’ateliers thématiques.

Pour plus d’informations sur ces journées : www.cra.wallonie.be/fr/jde.

A lire aussi en Elevage

Coachlait désormais disponible en Belgique

Elevage Déjà utilisé par plus de 1.000 élevages français, Coachlait est à présent disponible en Belgique. Basé à Wavre et créé il y a une dizaine d’années par le vétérinaire Yves Laurent, il s’agit d’un service d’aide à la gestion d’élevages laitiers.
Voir plus d'articles