L’Afsca à Pékin pour lever l’embargo chinois

La Belgique n’a jamais eu l’occasion de vendre sa viande bovine en Chine.  Une situation amenée à changer dans les prochaines années ?
La Belgique n’a jamais eu l’occasion de vendre sa viande bovine en Chine. Une situation amenée à changer dans les prochaines années ? - J.V.

L’attaché sanitaire devrait prendre ses fonctions en printemps suivant, après avoir suivi une formation.

Il aura pour mission de soutenir les dossiers techniques sanitaires et phytosanitaires avec pour objectif de permettre aux entreprises belges d’exporter à nouveau des produits agroalimentaires vers la Chine, mais aussi vers d’autres pays asiatiques tels que le Vietnam ou Taïwan. Il facilitera aussi les contacts avec les autorités compétentes et stimulera la mise en œuvre des accords de...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct