L'UE et l'Australie échangent leurs offres d'accès au marché

La protection des appellations de 400
produits européens figurent parmi les conditions posées par l’UE dans le cadre des négociations.
La protection des appellations de 400 produits européens figurent parmi les conditions posées par l’UE dans le cadre des négociations.

S’exprimant lors de la séance d’ouverture au ministère des Affaires étrangères et du Commerce à Canberra, la négociatrice en chef de l’UE, Helena König, a déclaré que « l’offre européenne est ambitieuse. Les deux parties ont un objectif commun: progresser vers un bon résultat. Nous voulons nous assurer que nous pouvons progresser encore plus loin dans tous les domaines ». La négociatrice en chef australienne, Alison Burrows, a demandé de son côté aux équipes de négociateurs de trouver des solutions et d'« avancer sur la voie de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct