Vers un élargissement de la politique d’enregistrement de l’utilisation d’antibiotiques

Pour la première fois en 2019, l’AFMPS a transmis à tous les vétérinaires traitant des porcs,  de la volaille ou des veaux de boucherie un rapport leur indiquant la quantité  d’antibiotiques qu’ils avaient prescrits en comparaison avec les autres vétérinaires.
Pour la première fois en 2019, l’AFMPS a transmis à tous les vétérinaires traitant des porcs, de la volaille ou des veaux de boucherie un rapport leur indiquant la quantité d’antibiotiques qu’ils avaient prescrits en comparaison avec les autres vétérinaires. - Budimir Jevtic - stock.adobe.com

La diminution de l’utilisation des antibiotiques est absolument nécessaire. C’est seulement ainsi que nous pourrons continuer à faire reculer la résistance aux antibiotiques et à assurer la santé humaine et animale.

Plan Vision 2020 et Convention « Antibiotiques »

Le plan Vision 2020 du Centre de...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct