Les plantations de pommes de terre attendues en hausse: vers la surchauffe dans le nord-ouest de l’Europe!

Vu l’augmentation continue des surfaces, les industriels se trouvent dans une situation plutôt confortable pour proposer leurs contrats, alors que la compensation des surcoûts supportés par les producteurs n’est pas au rendez-vous
!
Vu l’augmentation continue des surfaces, les industriels se trouvent dans une situation plutôt confortable pour proposer leurs contrats, alors que la compensation des surcoûts supportés par les producteurs n’est pas au rendez-vous !

Ces 5 dernières années, la surface de pommes de terre a augmenté de 9 % pour atteindre 563.000 ha dans les 5 pays concernés : Belgique, France, Pays-Bas, Allemagne et Grande-Bretagne. Bien que la demande par l’industrie soit haussière, et dans une moindre mesure, l’export sur le marché du frais, le Groupement des producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen (Nepg) considère que cette tendance est risquée pour l’équilibre offre/demande.

Cette hausse des surfaces peut également être...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct