Covid-19: CNH a fermé ses sites belges

Covid-19: CNH a fermé ses sites belges
J.V.

Comme d’autres, CNH Industrial souffre de la crise du coronavirus. L4entreprise avait déjà procédé à une fermeture de ses usines dédiées à la fabrication du matériel de construction, pour les désinfecter et accroître l’espace entre les postes de travail.

À Zedelgem, CNH Industrial fabrique des moissonneuses-batteuses, des ensileuses et des presses à balles. Dans le port d’Anvers, la société construit des transmissions. 90 % des employés sont maintenant temporairement au chômage. Hubertus Mühlhäuser, CEO de CNH Industrial, a déclaré que tous les sites de l’entreprise seraient nettoyés minutieusement pendant la fermeture, avant de démissionner de ses fonctions avec effet immédiat en ce début de semaine.

Plusieurs autres sites de productions européens ont également fermé leurs portes en raison de problèmes d’approvisionnement en pièces détachées. Chez nous, la fermeture devrait durer deux semaines.

La plupart des installations liées aux pièces détachées maintiennent leur production, à cadence réduite, tout en respectant les précautions d’usage. L’entreprise veut ainsi assurer la continuité des livraisons aux sites de production situés en dehors de l’Europe.

Le direct

Le direct