Fedagrim demande la réouverture des concessions «parcs et jardins»

Fedagrim demande la réouverture des concessions «parcs et jardins»

Michel Christiaens, secrétaire général de Fedagrim, la Fédération belge des fournisseurs de machines, bâtiments et équipements pour l’agriculture et les espaces verts, estime que de solides arguments plaident en faveur de cette réouverture. « Les mesures de distanciation sociale peuvent être appliquées sans problème dans les showrooms », indique-t-il, tout appelant les membres de la fédération à respecter scrupuleusement les mesures prises pour assurer la sécurité des citoyens.

« La réouverture des jardineries et autres magasins de bricolage nous donne l’espoir de pouvoir rouvrir les concessions « parcs et jardins » au grand public. » C’est d’ailleurs une demande exprimée par lesdits concessionnaires. Au minimum, ceux-ci demandent que les règles soient éclaircies, estimant que des zones d’ombre subsistent à l’heure actuelle.

Les concessionnaires constatent encore que certaines chaînes de magasins alimentaires vendent également du matériel de jardin. « Une concurrence déloyale ! », jugent-ils. En outre, certaines plateformes de vente en ligne en profitent également pour accroître leurs ventes en la matière. « C’est très regrettable pour les magasins spécialisés dans les machines horticoles car, à l’heure actuelle, pendant la période la plus chargée de l’année, leurs showrooms sont fermés. Cela affectera certainement leurs résultats annuels », ajoute Michel Christiaens.

Le direct

Le direct