Une fois encore, le lait wallon est d’une qualité exemplaire

Comme en 2017 et 2018, aucune exploitation n’a été interdite en 2019 pour cause de présence de substances inhibitrices dans le lait.
Comme en 2017 et 2018, aucune exploitation n’a été interdite en 2019 pour cause de présence de substances inhibitrices dans le lait. - J.V.

Si la production moyenne de lait par producteur est en hausse (+4,4 %), le nombre d’exploitation a, quant à lui, diminué de 2,7 %. On recensait, en 2019, 2.802 fermes laitières, contre 2.879 en 2017 ; signe que le processus de restructuration des exploitations se poursuit. En parallèle, les résultats des analyses réalisées par le Comité du Lait (CdL) sur les critères officiels de la qualité du lait cru restent à un bon niveau, mais ont tendance à se stabiliser.

Dans son rapport...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct