Cinquante ans plus tard, partons à la (re)découverte du Deutz D60 06

Le D60 06A, la version 4x4 du D60 06, fait l'objet d'un document commercial spécifique.
Le D60 06A, la version 4x4 du D60 06, fait l'objet d'un document commercial spécifique.

C’est en 1968 que Deutz présente sa nouvelle série de tracteurs 06 à ses concessionnaires puis, dans un second temps, au grand public. Dans un premier prospectus présentant la gamme 06, le constructeur insiste : « Ces tracteurs se caractérisent par des nouveautés mais aussi par le respect de la tradition associée à la marque », accompagnant ces propos de photos des générations précédentes de tracteurs Deutz. Les titres accrocheurs ne manquent pas, garantissant « Une puissance sans restriction assurant une parfaite exécution » ou encore « Une force irrésistible commandée d’une main légère ».

Des modèles de 25 à 160 ch

Les références à la puissance délivrée par les six modèles à l’affiche de cette brochure, à savoir les D25 06, D30 06, D40 06, D50 06, D60 06 et D90 06 (au total, la série 06 comptera davantage de modèles pour des puissances comprises entre 25 et 160 ch), sont légion. Elles sont mises en évidence par les photos ornant un poster central de grandes dimensions.

Sur ce dernier, les tracteurs de la série 06 apparaissent tractant tantôt une charrue en terres lourdes, tantôt une arracheuse de betteraves Schmotzer, tantôt une moissonneuse-batteuse tractée Fahr. Une mise en scène dans laquelle l’agriculteur pose fièrement aux côtés de son tracteur, en compagnie de son épouse et de ses deux enfants, permet au constructeur de mettre en exergue le nouveau design de ses tracteurs, aux formes droites et angulaires plus modernes et en rupture avec ses réalisations précédentes, aux allures plus arrondies.

C'est en 1968 qu'est lancée la série de tracteurs Deutz 06.
C'est en 1968 qu'est lancée la série de tracteurs Deutz 06.

Le système hydraulique est lui aussi mis en avant, notamment grâce au système Deutz Transfermatic au niveau duquel la pompe hydraulique est animée directement par le moteur. Elle s’ajuste alors immédiatement à la sollicitation rencontrée et s’adapte à chaque situation, permettant de faire face aux conditions d’utilisation les plus rudes, et cela du bout des doigts.

Le D60 06, pour les moyennes et grandes exploitations… de l’époque

En ce qui concerne le Deutz D60 06, il sera produit dès le lancement de la gamme 06, en 1968 donc. Le prospectus commercial qui lui est spécifiquement dédié comporte douze pages en format A4. Sa couverture arbore une photo d’un D60 06 dans un paysage automnal, garé sous un arbre sur un lit de feuilles à l’avant d’un plan d’eau (voir photo).

Ici aussi, il est question de puissance. Mais le constructeur de Cologne met également en évidence la robustesse, la qualité de fabrication, la maniabilité et la facilité d’entretien de ce nouveau véhicule, soulignant que le D60 06 est un modèle convenant parfaitement aux moyennes et grandes exploitations de l’époque.

Dans son prospectus de présentation de la gamme, Deutz met en évidence la filiation de ses nouveaux tracteurs avec leurs prédécesseurs tout en mettant l'accent sur la nouveauté.
Dans son prospectus de présentation de la gamme, Deutz met en évidence la filiation de ses nouveaux tracteurs avec leurs prédécesseurs tout en mettant l'accent sur la nouveauté.

La motorisation est bien entendu une production maison. Deutz reste fidèle aux blocs à refroidissement par air qui font sa réputation depuis plusieurs années. Il s’agit en l’occurrence du moteur diesel F4L912 à quatre cylindres et injection directe, dont il n’hésite pas à vanter les mérites : « On peut compter sur un moteur Deutz ! Il est toujours prêt à partir : par un froid polaire, par une chaleur d’enfer ! Le refroidissement par air lui permet d’atteindre rapidement sa température de service », sont autant de commentaires que l’on peut lire à son sujet. Le principe d’injection directe est aussi loué, associé à une plus grande nervosité du moteur tout en le rendant dans le même temps moins gourmand en carburant.

De nombreuses caractéristiques… et options

Les tracteurs de la série 06 reposent sur une construction de type monobloc : le berceau de l’essieu avant, le moteur, la cloche d’embrayage et le carter de la transmission sont liés entre eux et forment véritablement la charpente du tracteur.

Au niveau de la transmission, il s’agit d’une boîte de vitesses à pignons toujours en prise, disposant de trois gammes (vitesses rampantes, champs et route) associées chacune à trois vitesses et de trois rapports en marche arrière. Les vitesses d’avancement sont ainsi comprises entre 0,6 et 27 km/h. Cette boîte pouvait également bénéficier d’une synchronisation des vitesses, procurant dès lors davantage de souplesse de conduite et de confort.

Le pont arrière est animé par un couple conique à denture hélicoïdale et dispose d’une réduction finale à double pignon à denture droite. Quant au différentiel, il est équipé d’un dispositif de blocage à actionner en cas de conditions d’adhérence délicates.

D’origine, le Deutz D60 06 est doté d’une prise de force indépendante d’un régime de rotation de 540 tr/min atteint au régime moteur de 2.020 tr/min. Une option de prise de force autonome à deux vitesses figure au catalogue. Dans ce cas, un levier permet de sélectionner le régime de prise de force souhaité, à savoir 540 ou 1.000 tr/min.

Le constructeur consacre un  prospectus  commercial à chacun de ses modèles.  Ici, celui du D60 06.
Le constructeur consacre un prospectus commercial à chacun de ses modèles. Ici, celui du D60 06.

Le relevage hydraulique se veut puissant pour soulever les outils les plus lourds de cette fin des années 60. Il est capable de lever 1.900 à 2.300 kg. Il peut s’agir du relevage standard ou du relevage hydraulique optionnel à double contrôle avec système Deutz Transfermatic déjà mentionné ci-avant.

Cette période est aussi celle durant laquelle les fonctions hydrauliques commencent à se multiplier sur les machines. Le constructeur suit de près l’évolution du matériel agricole. C’est ainsi que, si le D60 06 est livré de série avec un distributeur hydraulique, il est possible de lui ajouter jusqu’à trois distributeurs supplémentaires.

Toujours au niveau hydraulique, Deutz propose parmi ses accessoires un chargeur frontal dont le châssis d’adaptation est profilé de façon à occasionner le moins d’encombrement possible et rester compatible avec l’installation d’une cabine ou l’emploi d’une barre faucheuse latérale. Au sujet de cette dernière, elle peut être positionnée et animée hydrauliquement ; son entraînement est alors indépendant de la transmission, la barre de coupe pouvant conserver son rythme de coupe même lorsque le chauffeur change de rapport de transmission.

Confort et sécurité n’ont pas été oubliés

Si les qualités du Deutz D60 06 au travail sont largement évoquées, le constructeur n’en oublie pas pour autant les aspects de confort et de sécurité.

Le balancier du siège est fixé à l’endroit le moins soumis aux vibrations de la plateforme de conduite. Le siège de type « orthopédique à suspension hydraulique » se règle facilement en fonction de la taille et du poids du conducteur. Les larges garde-boues enveloppent les roues arrière de manière efficace, autorisant au chauffeur une grande amplitude de mouvement sans risque d’accidents.

Deutz propose déjà un système de freinage pneumatique  pour remorques en option sur le D60 06.
Deutz propose déjà un système de freinage pneumatique pour remorques en option sur le D60 06.

Les freins à tambour sont largement dimensionnés et à l’abri des poussières et de la boue. Il est à noter que Deutz commercialise déjà à l’époque sur le D60 06 une option de freinage à air pour les remorques.

Parmi les autres options destinées à accroître le confort, citons encore la cabine avec pare-brise en verre securit, essuie-glace électrique et panneaux latéraux, le chauffage ainsi que la direction hydro-assistée.

Aussi en version quatre roues motrices

Ce prospectus commercial sur le D60 06, s’il est complet, ne fait aucune allusion à la version quatre roues motrices. Pour en trouver trace, il faut se tourner vers un autre document, un feuillet A4 recto verso présentant le D60 06A (« A » pour « Allrad », signifiant littéralement « Toutes roues » en allemand). On y insiste sur le fait qu’il s’agit de l’engin indispensable pour évoluer sur les terrains difficiles, en agriculture, en forêt, en montagne, ou encore pour les transports lourds, en montée et en descente.

La traction avant peut être engagée ou désengagée sous charge, alors que le tracteur est en train de rouler. Un limiteur automatique d’effort y est incorporé pour éliminer tout risque de surcharge et de contraintes dangereuses sur les organes de transmission.

Toujours à l’œuvre

L’année 1974 sonne la fin de la production du Deutz D60 06, un tracteur qui aura rendu de fiers services à nombre d’agriculteurs et qu’il nous est encore donné de croiser à l’œuvre cinquante ans plus tard, preuve s’il en est que la qualité de fabrication et la robustesse avancées dans les arguments commerciaux du constructeur étaient bien au rendez-vous…

N.H.