Stratégies «de la ferme à la table» et «biodiversité»: un énorme chantier et beaucoup d’interrogations

La stratégie de la ferme à la table prévoit notamment un plan d’action pour l’agriculture biologique en 2020 et une révision de la directive sur l’utilisation durable des pesticides en vue d’en réduire sensiblement l’utilisation en 2022.
La stratégie de la ferme à la table prévoit notamment un plan d’action pour l’agriculture biologique en 2020 et une révision de la directive sur l’utilisation durable des pesticides en vue d’en réduire sensiblement l’utilisation en 2022. - M. de N.

Loin d’être des propositions législatives à proprement parler, ces stratégies constituent surtout un programme pour le secteur alimentaire de l’UE, et l’agriculture en particulier, pour les dix ans à venir. Une multitude d’initiatives sont attendues dans les prochains mois et années afin de concrétiser les grands objectifs fixés pour 2030. Les outils pour y parvenir sont la politique agricole commune, les normes et l’information aux consommateurs. Énormément de questions restent ouvertes, qui seront...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct