Le Fiat 550, un double médaillé d’or à la conquête de nos campagnes

Le passage final de clôture est un exercice requérant habileté,  patience et minutie ; le résultat doit être parfait.
Le passage final de clôture est un exercice requérant habileté, patience et minutie ; le résultat doit être parfait.

La première page de ce document est sans équivoque : sur ses deux tiers supérieurs trône la photo du gagnant, triomphant, soulevant à bout de bras la Charrue d’Or, debout sur son Fiat 550 avec, en arrière-plan, des drapeaux Fiat flottant au vent. Sous cette illustration s’affiche, en caractères gras et en oblique, le très simple mais très explicite titre « Champion du Monde 1969 ».

Des publicités sans égal...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct