Krone Swadro TC 1250, un nouvel andaineur central à 4 rotors

En option, le Swadro TC 1250 peut être équipé d’une toile d’andain centrale  pivotant automatiquement lors du repliage des rotors.
En option, le Swadro TC 1250 peut être équipé d’une toile d’andain centrale pivotant automatiquement lors du repliage des rotors.

L’entraînement mécanique complet du Swadro TC 1250 est assuré par un boîtier d’entraînement coulissant. Les cardans transmettent le mouvement vers les toupies et ce, de manière uniforme selon le constructeur. S’y ajoute le concept d’entraînement Easy-Line : les rotors avant tournent plus vite que ceux arrière et déposent le fourrage juste devant les rotors arrière. Des andains homogènes et réguliers sont ainsi formés, de 1,40 m à 2,20 m.

Le diamètre des rotors avant est de 3.300 mm contre 2.960 mm pour ceux arrière. Les rotors avant sont dotés de onze bras porte-dents et les rotors arrière de treize bras porte-dents ; le nombre de dents par bras est de 22x4 à l’avant, de 26x4 à l’arrière.

Le constructeur y intègre également les dents coudées Lift Krone. « Grâce à cette forme, les dents pointées soulèvent le fourrage plus haut qu’une dent classique. Ainsi le fourrage reste propre », précise le constructeur. Toujours pour des raisons de propreté, l’outil épouse les reliefs du sol dans le sens de l’avancement, mais aussi de manière transversale.

Réduire la pression au sol

Sur le nouveau Swadro TC 1250, la fixation de rotor devant le centre de gravité des rotors garantit que les dents ne piquent pas dans le sol, que cela soit au relevage ou à la descente. Pour ce faire, l‘essieu de rotor se relève toujours d’abord à l’avant et descend toujours à l’arrière en premier. C’est ce que Krone appelle l’effet « Jet ».

L’andaineur est encore doté d’une réduction hydraulique de la pression au sol à l’avant. Le réglage du niveau de pression d’appui au sol est réalisé par le distributeur du tracteur avec affichage sur la machine. Ainsi, la pression d’appui est modulée en fonction des différentes conditions de sol. Sur les rotors arrière, le réglage de la pression d’appui est mécanique par ressorts.

Le réglage de la hauteur de travail souhaitée est effectué par une manivelle, et s’évalue à l’aide d’une graduation sur chaque rotor. Les quatre rotors peuvent être réglés séparément.

Relevage individuel et toile d’andain

En option, un relevage individuel de rotor est disponible pour les rotors avant. Cette solution est intéressante pour les manœuvres en bout de champ, notamment dans les pointes. Une toile d’andain centrale, qui pivote automatiquement au repliage des rotors, est également proposée à la vente.