Marchés agricoles européens: des signes de reprise... et beaucoup d’incertitudes

La faible récolte 2019/2020 couplée à une forte demande pendant le confinement ont poussé les prix des pommes vers des sommets lors de ces derniers mois,
La faible récolte 2019/2020 couplée à une forte demande pendant le confinement ont poussé les prix des pommes vers des sommets lors de ces derniers mois,

L’épidémie de Covid-19 et les mesures connexes prises par les États membres ont créé un choc de demande plutôt que d’offre, rappelle la Commission européenne dans ses perspectives à court terme pour les marchés agricoles de l’UE, publiées le 6 juillet. Résultat : de bonnes perspectives de production sont prévues pour les produits laitiers, le sucre, la viande porcine, l’huile d’olive, le vin et la tomate malgré les difficultés économiques rencontrées par la plupart de ces secteurs. Et les perspectives d’exportation restent, elles...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct