La prairie naturelle (MB2), cet élément clé du maillage écologique et du paysage

La prairie naturelle (MB2), cet élément clé du maillage écologique et du paysage
Etienne Lenoir

La méthode « prairie naturelle » constitue le premier niveau d’exploitation extensive des prairies dans le programme agro-environnemental. Cette gestion extensive consiste principalement à retarder la date d’exploitation au 16 juin. À partir de cette date, la prairie peut être fauchée ou pâturée et ce, jusqu’au 31 octobre. Le pâturage des regains après une fauche est également permis. C’est ce choix au niveau de l’exploitation qui a poussé l’administration à changer le nom de la méthode. Auparavant appelée « fauche tardive...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct