Vendanges 2020: précocité et abondance en vue, mais craintes pour la main d’œuvre

Vendanges 2020: précocité et abondance en vue, mais craintes pour la main d’œuvre

Sur tous les terroirs viticoles français, l’avancée de la végétation oblige à avancer la date du début des vendanges de deux à quatre semaines. Le but : éviter d’obtenir des vins trop lourd en alcool, les fortes températures accélérant la concentration en sucre dans les grains de raisin.

En Bourgogne, le domaine Fichet à Igé (Saône-et-Loire) a ainsi sorti les sécateurs dès mercredi, avec près d’un mois d’avance par rapport à 2019. Dans le Bordelais, l’interprofession CIVB table sur une avance de...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct