Produits laitiers dans le monde: le redressement des marchés se poursuit

Si la fermeté des marchés des ingrédients laitiers se confirme sur la fin du 1 er  semestre, la poursuite de la propagation du virus  dans certaines parties du monde, ainsi que la crise économique à venir, interrogent sur la durabilité de cette reprise.
Si la fermeté des marchés des ingrédients laitiers se confirme sur la fin du 1 er semestre, la poursuite de la propagation du virus dans certaines parties du monde, ainsi que la crise économique à venir, interrogent sur la durabilité de cette reprise. - Lakeview Images - stock.adobe.com

Les évolutions des cours des fromages ont été divergentes en juin. La cotation de l’emmental, qui avait fléchi en mai, a rebondi en juin et retrouvé son niveau d’avril (+4 % par rapport à 2019), à 4.550 €/t. À l’inverse, le cours du gouda allemand a poursuivi son recul entamé en mars et a perdu 200 € en juin, à 2.610 €/t (-14 %). En 3 mois, la baisse se chiffre à -640 €/t, soit -20 %.

Les fabrications européennes de fromages ont reculé de 3 % vis-à-vis de 2019 en...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct